Une quarantaine de personnes on pris part à l'atelier de Boisés Est.

Couvert forestier: Boisés Est tire la sonnette d'alarme

La diminution soutenue du couvert forestier dans l'Est ontarien fait craindre l'association Boisés Est, qui en a fait le sujet d'un atelier mercredi.
L'atelier, qui a accueilli plus d'une quarantaine de personnes,  portait entre autres sur les résultats du rapport de la Conservation de la Nation Sud (CNS) portant sur la déforestation qui s'opère dans la région de l'Est ontarien. 
« C'est un rapport qui est d'un grand intérêt pour nous puisqu'il révèle que le couvert forestier a diminué à un point tel qu'il devient une préoccupation importante pour soutenir les écosystèmes de notre région », a souligné Jean Saint-Pierre, président de Boisés Est, une association regroupant environ 200 propriétaires de boisés privés de l'est de l'Ontario voués à la saine gestion forestière. 
Le rapport précise notamment que le couvert forestier du territoire de compétence de la CNS  se situe à 28 %, ce qui est en deçà du seuil minimum de 30 % recommandé par Environnement et Changement climatiques Canada. La région de Prescott et Russell se situe, elle, à 25 % de couvert forestier. C'est le canton de Russell qui en a perdu le plus avec une couverture forestière de moins de 13 %. 
« On se retrouve en deçà de ce qui est recommandé pour maintenir un écosystème en santé. C'est donc dire que la perte de couvert forestier est rendue à un point tel que ça peut détruire le reste de la forêt de façon marquée pendant des décennies », a fait valoir M. Saint-Pierre. 
Selon l'étude menée de 2008 à 2014, ce sont plus de 13 000 acres de forêts qui ont été perdus. En moyenne, 1 million d'arbres disparaissent chaque année sur le territoire de la CNS qui regroupe 16 municipalités sur une superficie totale de 4384 km2. 
Depuis plusieurs années, la CNS met en oeuvre divers programmes de services forestiers, d'éducation et de sensibilisation à la saine gestion des forêts. Ces mesures comprennent également la plantation d'environ 2,8 millions d'arbres depuis 1990. De l'aveu même de la CNS, ces mesures n'ont pas réussi à freiner la réduction des superficies boisées.
Récemment, la CNS a mis sur pied un comité sur la couverture forestière qui a pour mandat de formuler des recommandations pour aider les municipalités à assurer une saine gestion des forêts sur le territoire. Le comité doit émettre des recommandations au mois de mai prochain.