Le nouveau centre d'accueil de la Forêt Larose devrait ouvrir ses portes à l'automne.
Le nouveau centre d'accueil de la Forêt Larose devrait ouvrir ses portes à l'automne.

Coup d’envoi pour le nouveau centre d’accueil de la Forêt Larose

Ani-Rose Deschatelets
Ani-Rose Deschatelets
Le Droit
La construction du nouveau centre d’accueil de la Forêt Larose est officiellement lancée.

«Les Comtés unis de Prescott et Russell (CUPR) ont extrêmement hâte de procéder à l’ouverture de notre nouveau centre d’accueil, d’ici cet automne, ce qui fera suite à une année déjà record en matière de l’achalandage de nos sentiers dans notre majestueuse forêt», a indiqué le président du Conseil des CUPR, Pierre Leroux. Le projet est évalué à 980 000 $ et permettra de louer de l’équipement comme des vélos et des raquettes, et d’offrir offrira une aire de détente pour les utilisateurs. Le centre sera aussi une source d’eau potable pour les visiteurs.

«Le personnel de la Forêt Larose tient également à remercier les résidents des CUPR et les visiteurs d’avoir bien respecté les nouvelles normes de sécurité pour l’utilisation des sentiers, depuis leur réouverture, ainsi que pour soutenir les actions contre la propagation de la COVID-19», a par ailleurs souligné le directeur de l’Urbanisme et de la Foresterie des CUPR, Louis Prévost.


« La construction d’un centre d’accueil des visiteurs dans la Forêt Larose permettra aux touristes d’accéder à la beauté naturelle de cette région riche au plan géographique et d’en profiter davantage. »
Francis Drouin

La construction de ce centre d’accueil est le fruit d’un partenariat entre les CUPR et l’Agence fédérale de développement économique pour le sud de l’Ontario. FedDev Ontario a investi 350 000 $ à travers le fonds pour les expériences canadiennes,et les CUPR ont pu investir à hauteur de 630 000 $ «pour la réfection des chemins, le stationnement et l’aménagement pour la gestion des eaux pluviales dans le cadre du projet.»

«La construction d’un centre d’accueil des visiteurs dans la Forêt Larose permettra aux touristes d’accéder à la beauté naturelle de cette région riche au plan géographique et d’en profiter davantage», a pour sa part noté le député fédéral de Glengarry-Prescott-Russell, Francis Drouin.