La municipalité de Clarence-Rockland à été l’une des plus durement affectée par les innondations autant en 2017 qu’en 2019.

Clarence-Rockland se réjouit de la nomination d'un conseiller spécial en inondations

Le maire de Clarence-Rockland, Guy Desjardins, accueille favorablement la nomination d’un conseiller spécial en matière d’inondations, Doug McNeil.

Clarence-Rockland a été l’une des municipalités les plus affectées par les inondations en Ontario, autant en 2017 qu’en 2019.

« Je lève mon chapeau », a lancé le maire de la municipalité à l’est d’Ottawa. M. Desjardins s’est dit confiant que M. McNeil devrait être un bon candidat au poste, et a tenu à saluer l’expérience de celui-ci dans le domaine des inondations.

M. McNeil aurait notamment joué des rôles importants lors de « l’inondation du siècle » de la rivière Rouge, en 1997.

Le conseiller spécial sera responsable d’évaluer les rôles des gouvernements, des agences et des organismes qui participent à la gestion des inondations. M. McNeil devra examiner les possibles améliorations et les opinions reçues.

Il « élaborera des recommandations précises et verra à ce que toutes les recommandations soient compatibles avec la capacité de mise en œuvre de la province », ont annoncé le ministre des Richesses naturelles et des Forêts, John Yakabuski, et la ministre des Soins de longue durée, Merrilee Fullerton, jeudi matin.

« Certains auraient préféré une étude complète, mais ça aurait coûté cher. Je pense que c’est une très bonne nouvelle », a ajouté M. Desjardins.

Ce dernier espère pouvoir rencontrer le conseiller spécial afin de lui démontrer l’étendue des dégâts à Clarence-Rockland.