Le maire de Clarence-Rockland, Guy Desjardins, ne veux pas payer pour système de radio-communication déjà existant dans sa municipalité.

Clarence-Rockland réticente à embarquer dans le nouveau système de répartition

La Cité de Clarence-Rockland ne souhaite pas acquitter sa part de la facture de 3,5 millions $ du nouveau système de répartition des services d’incendie des Comtés unis de Prescott et Russell.

« L’offre de 3,5 millions $ est basée sur le principe que les huit municipalités embarquent. Si Clarence-Rockland se retire, le prix total ne serait réduit que de 140 000 $. C’est que la compagnie souhaite utiliser une des tours de Clarence-Rockland sans quoi elle doit en bâtir une nouvelle », a souligné le directeur général de CUPR, Stéphane Parisien.

Selon le système de réquisition par poids démographique, la Cité de Clarence-Rockland devrait payer 28 % de la facture soit 98 000 $ chaque année pour dix ans. Les CUPR s’apprêtent à conclure un accord de 3,5 millions $ avec le fournisseur de système de radiocommunication Turris, qui sera mandaté pour construire les infrastructures pour ensuite les louer, sur une période de dix ans tout en fournissant également les équipements de communications.

Le maire de Clarence-Rockland, Guy Desjardins, trouve injuste le fait que sa municipalité doive payer pour un système qu’elle possède déjà. « Je suis certain que mon conseil ne voudra pas payer 28 % de la facture même si on n’embarque pas. Nous, nos tours sont adéquates », a affirmé M. Desjardins.

En plus du besoin de moderniser leurs installations de communication, les sept autres municipalités envisagent de se joindre au service de répartition de la ville d’Ottawa. Les municipalités pourraient ainsi économiser plusieurs centaines de milliers de dollars chaque année.

« Je comprends la position de Clarence-Rockland, mais ici, c’est les Comtés unis. Nous faisons les choses en partenariat. Maintenant qu’il est temps de payer. C’est une infrastructure régionale qui doit être traitée au niveau régional », a souligné Pierre Leroux, maire de Russell.