Plus de 230 détecteurs seront livrés dans des demeures de Clarence-Rockland. Sur la photo : Martin Saumure, pompier chef de la division prévention et éducation au public, Dan Koroscil, représentant le Commissaire aux incendies de l'Ontario, Terry Ward, superviseur des opérations pour Enbridge, Marcel Guibord, maire, Pierre Sabourin, directeur du Service des incendies et Pierre Tessier, directeur général.

Clarence-Rockland distribue des détecteurs de monoxyde de carbone

La Cité de Clarence-Rockland pense prévention. Le service d'incendie de la municipalité procédera à la distribution de détecteurs et avertisseurs de monoxyde de carbone dans les foyers de la ville où le risque est le plus présent. Plus de 230 de ces appareils seront livrés dans les demeures lors la tournée annuelle des pompiers à la fin du mois d'octobre.
«Le monoxyde de carbone est un gaz inodore, incolore et mortel. C'est très important de pouvoir détecter immédiatement sa présence. À Clarence-Rockland, nous avons chaque année, plusieurs appels d'urgence concernant la présence de monoxyde de carbone dans un établissement. Si 80% de ces appels d'urgence, en général, sont de fausses alertes, il n'en demeure pas moins que 20% d'entre eux sont réels. La présence d'avertisseurs de monoxyde de carbone dans une maison peut faire toute la différence», constate Martin Saumure, pompier chef de la division prévention et éducation au public de la Cité de Clarence-Rockland.
En Ontario, la loi prévoit que chaque maison doit avoir un avertisseur de fumée fonctionnel à chacun des étages ainsi qu'à l'extérieur des chambres à coucher. Même si l'installation des détecteurs de monoxyde de carbone n'est pas obligatoire, les appareils sont fortement recommandés par le commissaire des incendies de la province.
«Les avertisseurs de fumée et de monoxyde de carbone sont des dispositifs de sécurité essentiels de la vie. Ils permettent de détecter la présence de fumée et de gaz mortel et de fournir ces précieuses secondes pour les occupants de s'échapper. Tout le monde doit les avoir dans leur maison», dit Ted Wieclawek, commissaire d'incendie.
Les alarmes seront distribuées aux résidents qui demeurent dans les secteurs où le nombre d'incendies résidentiels, décès liés aux incendies et les blessures ont été plus élevés que la moyenne.
«Il est primordial pour une municipalité de faire en sorte que ses résidents soient en sécurité dans leur demeure», a affirmé le maire de la municipalité de Clarence-Rockland, Marcel Guibord.
L'initiative est issue d'un partenariat entre l'entreprise Enbridge Gas Distribution en collaboration avec le Service des incendies de Clarence-Rockland et le Conseil public du Commissaire des incendies sur la Sécurité incendie de l'Ontario.