Le maire de Clarence-Rockland a déclaré l’état d’urgence sur le territoire de sa municipalité, vendredi.

Clarence-Rockland déclare l’état d’urgence

Le maire de Clarence-Rockland, Guy Desjardins, s’est ajouté aux autres municipalités de la région en déclarant l’état d’urgence en raison des inondations, vendredi avant-midi.

« Afin de protéger la propriété et la santé, sécurité et bien-être des habitants de la Cité, je déclare par les présentes qu’une situation d’urgence existe dans la Cité de Clarence-Rockland », a indiqué le maire dans un communiqué, vendredi avant-midi. 

« La combinaison d’un niveau élevé d’eau et des précipitations importantes sont des facteurs qui, à mon avis, donnent lieu à une situation ou une situation imminente constituant un grand danger qui peut causer un préjudice grave aux personnes ou des dommages importants aux propriétés pour les résidents de la Cité de Clarence-Rockland. »

Un refuge d’urgence a été ouvert vendredi à 22 h, à l’aréna Clarence Creek. La Croix-Rouge aide la Cité avec la gestion du refuge. 

Une réunion publique se tiendra samedi, à 14 h, à la Salle de spectacles Optimiste, à Rockland. Les membres du Centre des opérations d’urgence de Clarence-Rockland seront présents pour donner de l’information et répondre aux questions. 

La région couverte par l’état d’urgence sont les propriétés sur les chemins Voisine, Woods, Pigeon, Pago, Wilson et Vieille 17 à Rockland. Une section du chemin Lacroix ainsi que la région autour du lac Cobb à Bourget est également incluse. 

Selon la déclaration du maire, les prévisions actuelles et les niveaux d’inondation dépasseront les niveaux qui ont causé « d’importants dommages à des nombreuses propriétés dans la Cité de Clarence-Rockland en 2017 ». 

Le niveau de la rivière des Outaouais devrait augmenter bien au-dessus du niveau maximal de 2017. La Commission de planification de régularisation de la rivière des Outaouais prévoit qu’un niveau de 44,1 mètres sera atteint le 30 avril, soit presque 16 pouces de plus qu’il y a deux ans. 

Lorsque le maire lance l’état d’urgence, il lègue ainsi son pouvoir décisionnel au comité d’urgence mis en place.

Soutien psychologique offert

L’Hôpital général de Hawkesbury a tenu à rappeler aux personnes affectées par les inondations que de l’aide psychologique peut leur être offerte, 24/7. 

La ligne de crise 1 866-996-0991, ouverte en tout temps, est disponible pour ceux qui ressentent du stress, anxiété, peur et colère face aux inondations dans la région. 

Eau potable

Les autorités municipales d’Alfred-Plantagenet ont rappelé que l’eau de puits des gens qui habitent dans une zone sinistrée par les inondations pourrait être contaminée. C’est pourquoi de l’eau potable est disponible aux usines d’eau à Lefaivre et à Wendover, dans le canton d’Alfred-Plantagenet. 

En cas de doute sur la qualité de l’eau, il est possible d’en apporter un échantillon au Bureau de santé de l’Est de l’Ontario situé à Rockland, afin de le faire analyser.