Le député provincial Grant Crack (au centre) a remis à cinq entreprise de l’Est ontarien le prix de la première ministre pour l’excellence en innovation agroalimentaire.

Cinq innovateurs honorés

Cinq entreprises agroalimentaires de l’Est ontarien ont été honorées pour leur innovation. Le député provincial de Glengarry-Prescott-Russell, Grant Crack était dans la municipalité de la Nation, vendredi, afin de dévoiler les cinq lauréats du Programme des prix de la première ministre pour l’excellence en innovation agroalimentaire de 2017.

Le prix, remis à une cinquantaine de lauréats, vient souligner les contributions d’entreprises innovatrices des quatre coins de la province. Ces entreprises ont soit créé de nouveaux produits agroalimentaires, ajouté de la valeur à des produits qui existent déjà, favorisé la création d’emplois ou encore renforci la croissance économique en Ontario.

« Nous avons des gens vraiment créatifs ici avec des approches innovatrices envers non seulement leur entreprise, mais leurs passions également. Le leadership que vous fournissez aide notre secteur agroalimentaire à devenir plus compétitif ici tout en créant des emplois », a déclaré le député Grant Crack.

Cette année, pour la région de l’Est, le prix revient à Farmersville Community Abattoir et Funny Duck Farms des comtés de Leeds et Grenville ; la Ferme avicole Laviolette Ltée, des comtés unis de Prescott et Russell ; Kula Farm, du comté de Renfrew et Old 4th Hop Yard des comtés unis de Stormont, Dundas et Glengarry. 

La Ferme avicole Laviolette Ltée de St. Isidore, s’est démarquée en construisant un poulailler à la fine pointe de la technologie notamment doté d’une meilleure isolation, de commandes informatisées pour la production et l’entretien ainsi que l’éclairage aux lumières DEL pour accroître la production d’œufs. 

De son côté, le producteur de houblon certifié biologique Ron Brennan chez Old 4th Hop Yard, dans Glengarry Sud, a développé une application mobile conçue pour assurer un suivi efficace des activités dans les champs. M. Brennan peut dorénavant utiliser son téléphone intelligent pour consigner ses données. 

Pendant plus de dix ans, Zack Loeks de la ferme Kula Farm de Renfrew a aidé des agriculteurs à mettre à profit les processus écologiques et l’aménagement paysager pour tirer le maximum de la production sur de petites parcelles. 

Après des années de recherche, M. Loeks a élaboré un système de lits permanents, qui utilise des lits surélevés spécialement conçus pour produire des cultures. Grâce à son innovation, Kula Farm a augmenté ses revenus de 40 %, a doublé son personnel et a réduit les coûts des intrants de 30 %. 

La ferme Funny Duck Farms, de Jasper, s’y est prise d’une façon innovatrice pour nourrir ses poulets, ses porcs et ses vaches durant la saison froide. L’entreprise a investi dans plusieurs unités de production de fourrage hydroponique autonomes et bien isolées. 

Chaque unité produit la même quantité d’aliments que 50 acres de prairie de fauche et n’exige que 30 minutes d’entretien par jour, ce qui accroît la productivité.

Lorsque les éleveurs de bétail des comtés unis de Leeds et Grenville ont constaté qu’ils avaient besoin d’un abattoir local, ils se sont unis pour en créer un. 

Ils ont mobilisé la collectivité, obtenu des fonds de démarrage et acheté un bâtiment désaffecté qu’ils ont remis en état. Le Farmersville Community Abattoir est entièrement opérationnel depuis octobre 2016 et constitue un modèle de transformation progressive du bétail.