Le projet de cimenterie à L'Orignal

Cimenterie à L'Orignal: prise deux pour la réunion publique et le vote

Un vice de procédure force les Comtés unis de Prescott et Russell (CUPR)  à tenir une deuxième réunion publique et un autre vote sur le projet de cimenterie à L'Orignal.
Le problème, évoqué dans une requête des avocats représentants le mouvement d'opposition Action Champlain, remonte à la réunion publique tenue en octobre pour présenter le projet. Plus de 375 personnes avaient pris part à cette réunion qui s'était tenu devant le conseil municipal du canton de Champlain à l'école St-Jean Baptiste de L'Orignal.   
Or cette réunion aurait également dû se tenir devant une majorité des membres du conseil des CUPR, puisqu'il était question d'une modification au Plan officiel. Seulement trois des huit maires des Comtés unis étaient présents, soit la mairesse de Hawkesbury, Jeanne Charlebois, le maire de Champlain, Gary Barton, et le maire de Hawkesbury-Est, Robert Kirby.
« Le conseil des CUPR aurait dû être là, précise Louis Prévost, directeur de l'Urbanisme et de la foresterie. Le fait est que les CUPR n'ont  jamais adopté de résolution disant qu'ils déléguaient à une municipalité locale la responsabilité de tenir des réunions publiques pour son Plan officiel. »
Dès lors, la réunion publique n'était valable que pour la demande de changement de zonage entourant le projet que le Canton de Champlain a refusé en janvier dernier. 
Rappelons que les CUPR avaient pour leur part voté en faveur du projet en acceptant une modification au Plan officiel.
Selon M. Prévost, le vote n'est plus valable et les maires devront prendre la décision à nouveau suivant une deuxième réunion publique. 
« On n'est pas nécessairement d'accord avec le vice procédural allégué. Mais afin de régler le tout, nous tenons cette autre réunion publique pour que ce soit clair et pour éviter toute ambiguïté », a souligné M. Prévost.
Réunion le 18 mai
La nouvelle réunion publique se tiendra le 18 mai, à 18 h, à l'aréna de Vankleek Hill. Cette fois, l'aréna pourra accueillir environ 1000 personnes. Lors de la première réunion publique, le gymnase de L'Orignal avait rapidement atteint sa pleine capacité.
À la suite de cette réunion publique, le  service d'urbanisme soumettra un autre rapport au conseil des Comtés unis, qui devra à nouveau voter. Les citoyens auront également droit à une autre période pour soumettre des commentaires ou des opinions sur le projet.