Le conseiller municipal cassellmanois Denis Renaud est décédé subitement en février dernier après avoir été victime d'un malaise cardiaque.

«Chaude lutte» à Casselman en hommage à Denis Renaud

Le centre Paul-Émile-Lévesque, à Casselman, deviendra ce dimanche le théâtre d'une lutte féroce en hommage à Denis Renaud.
À l'occasion d'une journée qui se veut un hommage posthume à celui qui fut conseiller, les élus de Casselman et leurs collègues de la Nation s'affronteront dans des compétitions amicales. Les pompiers des deux municipalités seront également de la partie.
Le coup d'envoi sera donné à 10h avec la coupe du ruban et le départ d'une délégation en moto. Les compétitions commenceront dès 10h30, après quoi les élus se livreront à des concours de francs-tireurs, «à la rescousse de nos employés», «le maire en civière», «la visite aux enfers», «sonnez les matines», et enfin à un tournoi de tir à la hose
Les chefs des services des incendies de Casselman et de La Nation, Alain Ménard et Toby Hovey, seront les juges de la journée.
Le conseil gagnant pourra s'emparer du drapeau municipal ennemi et l'exposer dans son bureau.
Les membres de l'équipe perdante devront se rendre à la séance de réunion de leurs adversaires pour les supplier de bien vouloir leur redonner leur drapeau. Quant aux pompiers, les vainqueurs auront le privilège d'asperger le personnel de la caserne vaincue et de lui donner «la douche des douches».
Denis Renaud est décédé subitement en février dernier après avoir été victime d'un malaise cardiaque.