Le maire de Casselman, Conrad Lamadeleine

Casselman reporte l'adoption de son budget

Malgré un avis aux citoyens indiquant l'adoption du budget prévu le mardi 10 janvier, le conseil municipal de Casselman a décidé de reporter cette décision au 24 janvier.
Le maire Conrad Lamadeleine s'est d'abord opposé à l'adoption du budget affirmant que des économies pourraient être réalisées. Le maire a notamment évoqué des discussions tenues au mois de décembre concernant de possibles compressions salariales au personnel du complexe sportif J.R. Brisson. 
Cette information était toutefois nouvelle pour le directeur général, Daniel Gatien. « Je n'étais pas au courant que vous vouliez couper les salaires du budget de 2017. Vous m'en comptez une nouvelle », a lancé M. Gatien au maire. 
D'autres conseillers, dont Anik Charron, ont d'ailleurs froncé les sourcils en réaction aux propos du maire. « Ce que je me souviens c'est qu'on pouvait soumettre des commentaires ou des questions », a-t-elle affirmé. 
Le directeur général a toutefois laissé entendre qu'aucun commentaire ou autres n'ont été soumis. 
Pour sa part, le conseiller Daniel Lafleur a souligné que des discussions avaient eu lieu au mois de décembre concernant des compressions éventuelles au budget. 
La greffière municipale, Marielle Dupuis, a pour sa part souligné que les discussions tenues au mois de décembre ne figuraient dans aucun ordre du jour. 
« Pour les discussions du mois de décembre, personne ne m'a demandé d'inclure un point pour le budget ou qui a soumis quelque chose à discuter », a-t-elle affirmé. 
Mme Dupuis a également tenu à aviser le conseil qu'un avis public d'adoption de budget avait été publié. 
« Il va y avoir d'autre coût pour aviser le public à nouveau », a souligné M. Dupuis
Le budget proposé prévoyait une hausse de 2 % du taux d'imposition. Cette hausse pourrait cependant être écartée si le conseil accepte la compression proposée par le maire.