AMO 2020: Les CUPR représentés même sans délégation officielle

Ani-Rose Deschatelets
Ani-Rose Deschatelets
Le Droit
Malgré une représentation limitée, les Comtés unis de Prescott et Russell (CUPR) ont réussi à tirer leur épingle du jeu lors de la conférence annuelle de l’Association des Municipalités de l’Ontario (AMO), qui se déroulait du 17 au 19 août dernier.

Contrairement aux années antérieures, les CUPR ont préféré ne pas envoyer de délégation complète pour assister à l’édition 2020 de la conférence. «Il y a beaucoup de sujets qu’on a déjà apportés plusieurs fois [dans les années précédentes]», a précisé le président des CUPR, Pierre Leroux. M. Leroux a assisté à la conférence, au nom des CUPR, mais au sein du Eastern Ontario Warden’s Caucus (EOWC). «Alors on a décidé de prendre une pause et leur donner le temps de respirer. Tout le monde demande les mêmes choses en ce moment pendant la pandémie. Le Conseil des CUPR a remercié les ministres et on s’est dit qu’on ramènera nos sujets sur la table dans une occasion ultérieure.»

Outre la relance économique et le rétablissement des municipalités après la COVID, le projet d’Internet haute vitesse, tant convoité dans l’est de la province, a été un des sujets chauds entre l’EOWC et les ministres. «Tous les ministres sont très au courant des problèmes de connectivité dans l’est de l’Ontario. Évidemment, c’est un projet d’au-dessus d’un milliard de dollars, c’est de l’argent. Mais on espère avoir des résultats positifs dans un futur proche.»

Les enjeux concernant les maisons de soins de longue durée ont également été mis de l’avant, ajoute le président, alors que les CUPR sont présentement en pleine construction la nouvelle résidence Prescott-Russell, qui doit ouvrir ses portes d’ici la fin de l’année 2022. «La ministre des Soins de longue durée Merrilee Fullerton était très réceptive. On a hâte de pouvoir travailler avec le gouvernement pour trouver des solutions.»

M. Leroux assure que faire partie de la délégation du EOWC a quand même permis aux CUPR d’être représentés de façon importante. «Pour une délégation normale, c’est comme du speed dating. Tu as 15 minutes de présentation», souligne-t-il. La délégation du EOWC, elle, bénéficie de 45 minutes. Le déroulement virtuel de la conférence, pandémie oblige, a également favorisé une meilleure gestion du temps, rapporte le président.

Justin Bromberg réélu

L’AMO a également annoncé jeudi la réélection du conseiller principal et gérant des communications des CUPR, Justin Bromberg, à titre de membre du caucus des Comtés du conseil d’administration de l’AMO, pour le mandat de 2020-2022.

Justin Bromberg

M. Bromberg occupait un rôle au sein de ce caucus depuis mars 2019. «L’AMO bénéficie de la présence de membres de toute la province, et d’un conseil d’administration qui reflète la diversité des gouvernements municipaux de l’Ontario», a souligné le nouveau président de l’AMO, Graydon Smith.

Par ailleurs, Pierre Leroux souligne que si tout se passe bien, une délégation des CUPR devrait se faire entendre en janvier 2021, cette fois lors de la Conférence des Municipalités rurales de l’Ontario. «On va avoir cette discussion-là à la table du Conseil [des CUPR] dans un futur proche.»