Depuis l’installation de cet espace sécuritaire en janvier 2017, de nombreux résidents ont pu échanger des produits vendus sur des sites comme Kijiji ou Craigslist.

Acheter des produits de seconde main en toute sécurité à Cornwall

Les résidents de Cornwall auront peut-être remarqué un espace nommé « zone d’échange Internet », tout près du poste de police de la municipalité. Il s’agit en fait d’une façon pour ceux qui vendent ou achètent des produits de seconde main en ligne de le faire en toute sécurité.

À quelques pas du Service de police de Cornwall, cette zone d’échange Internet est équipée de deux espaces de stationnement et est surveillée en permanence par des caméras à captation infrarouge.

Depuis l’installation de cet espace sécuritaire en janvier 2017, de nombreux résidents ont pu échanger des produits vendus sur des sites comme Kijiji.

Or, on remarque une montée fulgurante en popularité de ce type de transactions, en raison notamment de l’arrivée de nouvelles options, telles que Marketplace, sur Facebook.

« Nous voulons donner aux citoyens un espace sécuritaire, plutôt que de devoir faire des échanges chez eux ou dans des endroits privés, non surveillés », souligne la coordonnatrice des communications du Service de police de Cornwall, Stephanie MacRae.

L’origine de cette idée

L’idée derrière ce projet a été inspirée de la mort de l’Ontarien Tim Bosma, en 2013. À l’âge de 32 ans, celui-ci a été tué par deux hommes alors qu’ils faisaient un essai routier d’une camionnette que M. Bosna tentait de vendre.

Cette histoire a fait les manchettes pendant plusieurs mois en Ontario, alors que les deux meurtriers n’ont jamais vraiment expliqué la raison de leur crime.

C’est ainsi qu’est née la zone d’échange Internet. Elle-même utilisatrice de cet espace, Mme MacRae affirme que plusieurs personnes l’utilisent quotidiennement et l’apprécient énormément. « On ne sait jamais qui l’on rencontre », ajoute-t-elle.