Plus de 130 000 sacs doivent être ramassés dans Clarence-Rockland.

130 000 sacs à ramasser à Clarence-Rockland

Les travaux de nettoyage ont débuté lundi à la Cité de Clarence-Rockland après les inondations. La municipalité a fait appel à une entreprise de nettoyage qui sera entre autres responsable de recueillir les quelque 130 000 sacs de sable distribués par la Cité durant le sinistre.
La municipalité s'est chargée de reprendre les sacs parce qu'ils ont notamment été contaminés par l'eau de la rivière. 
Débarrasser toutes les résidences des sacs de sable pourrait prendre de trois à quatre semaines. Contrairement aux quelque 250 bénévoles disponibles pour remplir les sacs, une poignée d'environ 15 employés est actuellement affectée au ramassage. 
Selon le maire de Clarence-Rockland, Guy Desjardins, la tâche s'annonce malgré tout complexe en raison de la situation exceptionnelle. 
« L'entreprise va essayer différentes manières afin de ramasser les sacs. Il y a des endroits qui seront plus difficiles que d'autres où ça prendra plus de temps », a indiqué le maire. 
L'état d'urgence demeure également maintenu dans la  Cité de Clarence-Rockland. Cela permet à la municipalité d'utiliser des mesures spéciales. 
« Contrairement au Québec, ici l'état d'urgence nous accorde des exemptions entre autres pour transporter des voyages de sacs de sable sur les chemins », a précisé M. Desjardins. 
L'état d'urgence devrait être levé vers la fin de la semaine.  
La municipalité a également fermé le centre d'hébergement à Clarence Creek qui sert désormais de centre d'information pour les sinistrés.  
La province a également accepté la demande de la Cité concernant le Programme d'aide aux municipalités pour la reprise après une catastrophe. Ce programme permettra à la municipalité de récupérer une partie des sommes dépensées lors du sinistre. 
Réunion à L'Orignal
Dans le canton de Champlain, les citoyens victimes des inondations sont invités à une séance d'information, ce mardi 16 mai, à 19 h, à l'école élémentaire Saint-Jean-Baptiste de L'Orignal.