Est ontarien

Clarence-Rockland en lice pour remporter 5 millions$

La Cité de Clarence-Rockland se rapproche du but de remporter un montant de 5 millions de dollars dans le cadre du Défi des Villes Intelligentes. La municipalité a été déclarée admissible à participer au concours organisé par Infrastructure Canada.

En début d’année, la Cité s’est jointe au concours pancanadien s’adressant aux collectivités de toutes tailles, y compris les municipalités et les administrations régionales. Le Défi vise à encourager les municipalités à adopter une approche axée sur les villes intelligentes pour améliorer la qualité de vie de leurs résidents grâce à l’innovation, aux données et aux technologies connectées.

Est ontarien

Le Bike Fest de Hawkesbury sauvé in extremis

Après avoir récemment annoncé son annulation, le Bike Fest de Hawkesbury sera bel et bien de retour cette année.

« Je peux aujourd’hui assurer tout le monde que le Bike Fest va avoir lieu et c’est certain à 100 % », a affirmé Yves Charlebois, membre du comité organisateur, lors d’une entrevue téléphonique avec Le Droit.

Est ontarien

Augmentation du per diem à 55 $

Les propriétaires de centre d’accueil privés à but non lucratif des Comtés unis de Prescott et Russel (CUPR) pourront respirer un peu mieux avec l’augmentation prochaine de l’indemnité quotidienne (per diem) versée aux résidents. Le gouvernement régional approuvera une augmentation du per diem qui passera de 54 à 55 $ dès le 1er juillet.

Il s’agissait d’une demande présentée, la semaine dernière, par Nicole Normand de l’Association des résidences de Prescott-Russell (ARPR). « Je crois que pour rendre les propriétaires de résidence heureux, il faudrait aller de l’avant avec une augmentation immédiate d’au moins 1 $ du per diem », a affirmé Mme Normand.

Est ontarien

Service de transport intermunicipal dans les CUPR

Grâce à une subvention de 1,5 million $ de la province, les Comtés unis de Prescott et Russell (CUPR) mettront sur pied un système de transport en commun intermunicipal.

« On est vraiment content d’obtenir les fonds. Dans les régions rurales, on sait bien, le transport est souvent un problème. On n’a pas nécessairement accès au transport en commun, donc c’est difficile souvent de se mobiliser d’un endroit à l’autre », précise Carole Lavigne, directrice du développement économique et touristique.  

Étalés sur cinq ans, ces fonds proviennent du Programme de subventions pour les transports communautaires du ministère des Transports de l’Ontario. Cette année, le programme comprenait un nouveau volet pour la création de services d’autobus visant à relier les municipalités d’un comté ou d’une région.

Les CUPR font donc partie de 40 des 60 municipalités qui ont été sélectionnées pour des projets pilotes de transport. 

Les appels d’offres seront bientôt envoyés afin de trouver un fournisseur de transport en commun. Pour l’instant, il serait question de minibus offrant une vingtaine de places muni d’un système pour accueillir les passagers à mobilité réduite. Le service serait offert du lundi au vendredi.  

Le public sera également appelé à se prononcer sur les horaires ainsi que sur les trajets qui seraient idéaux pour desservir la région. Des consultations publiques pourraient avoir lieu vers la fin du mois de juin. 

Les CUPR embaucheront également un consultant qui étudiera des services semblables déjà offerts ailleurs. 

Pour Carole Lavigne, un service de transport en commun intermunicipal deviendra un outil de développement essentiel. 

« Il est fort probable que ça va faciliter l’emploi. Le transport en commun a toujours été un obstacle pour des gens qui souhaite s’installer en campagne. Maintenant, ils auront le choix d’un service ici », a confié Mme Lavigne. 

Si tout se déroule comme prévu, le service pourrait être offert dès le mois de novembre. 

500 000 $ pour le transport communautaire

De plus, 15 organismes communautaires des CUPR se partageront une subvention provinciale de 500 000 $ étalée sur cinq ans.

Cette somme permettra aux organismes d’offrir du transport aux personnes à mobilités réduites lors de rendez-vous médicaux.

Est ontarien

Un projet récréatif historique

Sous un soleil radieux, la municipalité de Russell a inauguré officiellement son tout nouveau dôme sportif samedi dernier.

Après environ quatre années de travail acharné, la communauté peut aujourd’hui bénéficier d’un centre récréatif à la fine pointe. Le ruban a été coupé en présence de membres du conseil municipal ainsi que des membres du Kin Club de Russell.

Est ontarien

Le voisinage à la flotte

Plus d’un millier de résidents de Cumberland, Clarence-Rockland, Alfred et l’Orignal ont été durement touchés par les crues du printemps 2017.

La cité de Clarence-Rockland a subi un des plus durs coups avec une crue exceptionnelle. Ce sont environ 300 résidents qui ont été touchés par débordement de la rivière des Outaouais.

Est ontarien

350 jeunes débarquent à Casselman

Une cohorte de 350 élèves franco-ontariens convergera vers l’École secondaire catholique de Casselman (ESCC) mercredi pour prendre part à la 30e édition du tournoi provinciale d’improvisation de l’Association franco-ontarienne des ligues d’improvisation étudiante (L’AFOLIE).

Au total, 32 équipes d’impro issues des quatre coins de la province se donneront rendez-vous sur la « glace » (aire de joute) du 2 au 5 mai. Le tournoi rassemblera des équipes provenant d’aussi loin que Timmins, Chapleau et Sarnia.

Est ontarien

Les CUPR obtiennent 78 nouveaux lits

Lorsqu’elle sera construite, la nouvelle Résidence Prescott-Russell comptera 78 lits de plus pour des soins de longue durée.

C’est qu’a annoncé la première ministre de l’Ontario, Kathleen Wynne lors lors d’une visite à la résidence, à Hawkesbury, accompagné de la ministre des Affaires francophones et députée d’Ottawa-Orléans, Marie-France Lalonde. Des maires des Comtés unis de Prescott et Russell (CUPR) étaient également présents pour l’occasion.

Est ontarien

La tourbière d’Alfred bientôt un parc provincial

La tourbière d’Alfred, dans l’Est ontarien, pourrait bientôt devenir un parc provincial. Le processus de désignation du site a été lancé récemment par la province.

Située dans le canton d’Alfred et Plantagenet, il s’agit de la plus grande tourbière de haute qualité dans le sud de l’Ontario. Elle est deux fois plus grande que la tourbière Mer Bleue située près d’Ottawa. Il s’agit d’un des vestiges de la dernière période glaciaire, il y a environ 10 000 ans. Puisque les plantes ne se décomposent pas complètement en raison de l’eau, il y aurait une accumulation d’environ sept mètres de tourbe au plus creux du site.