Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Éric Antoine veut devenir préfet de la MRC des Collines-de-l’Outaouais pour améliorer les infrastructures destinées aux aînés.
Éric Antoine veut devenir préfet de la MRC des Collines-de-l’Outaouais pour améliorer les infrastructures destinées aux aînés.

Éric Antoine briguera le poste de préfet de la MRC des Collines-de-l’Outaouais

Benoit Sabourin
Benoit Sabourin
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Un premier candidat annonce qu’il briguera le poste de préfet de la MRC des Collines-de-l’Outaouais, en vue des élections municipales du 7 novembre 2021. L’ancien président de la Commission scolaire au Coeur-des-Vallées (CSCV), Éric Antoine, tentera de devenir le premier préfet élu au suffrage universel dans l’histoire de cette Municipalité régionale de comté, a appris Le Droit.

En janvier 2020, le conseil des maires de la MRC des Collines-de-l’Outaouais a adopté à l’unanimité un règlement qui prévoit que l’élection du prochain préfet ou de la prochaine préfète se fera au suffrage universel direct. Actuellement, c’est la mairesse de Chelsea, Caryl Green, qui occupe le siège de préfète de la MRC des Collines-de-l’Outaouais.

Seule la MRC de Papineau, parmi les quatre MRC de l’Outaouais, a décidé de poursuivre avec un système de nomination par les pairs de la table du conseil des maires pour la sélection de son préfet, pour novembre 2021 et le mandat qui suivra ce scrutin.

M. Antoine, qui habite la municipalité de L’Ange-Gardien avec sa famille, confirme que son formulaire de candidature a été déposé en bonne et due forme auprès du président d’élection de la MRC des Collines-de-l’Outaouais. Le document devrait être approuvé dans les prochains jours, espère-t-il.

Déjà en février dernier, le fonctionnaire fédéral âgé de 45 ans songeait à se lancer dans la course. Président de la CSCV – aujourd’hui devenue le Centre de services scolaire au Coeur-des-Vallées – de janvier 2016 à février 2020, M. Antoine a également été commissaire scolaire durant deux ans.

«C’est le maire de L’Ange-Gardien qui m’a appris que le prochain préfet serait élu au suffrage universel et depuis ce temps-là, ça me titillait. Je vérifiais mes appuis, j’essayais de voir si c’était possible et puis après réflexion, je pense que j’ai fait certaines preuves dans le passé. J’ai encore à donner et c’est pour ça que ça m’intéresse», affirme en entrevue M. Antoine, à propos de sa décision.

Plusieurs priorités

S’il se lance dans la course, c’est notamment pour l’amélioration des infrastructures destinées aux aînés sur le territoire, alors que la population se fera de plus en plus vieillissante dans la MRC au courant des prochaines années.

La protection et le financement des terres agricoles sur le territoire fera aussi partie des priorités de la campagne électorale de M. Antoine.

«J’aimerais ça qu’on prenne soin des agriculteurs. J’ai plein d’idées en tête. Créer des emporiums, un dans l’est et un dans l’ouest du territoire, pourrait être une idée. Ce sont des lieux de rencontre pour les agriculteurs où ils pourraient faire la démonstration de la qualité de leurs produits. J’aimerais aussi étudier le schéma d’aménagement et voir avec le Fonds de développement économique comment on peut bonifier l’offre à nos agriculteurs et à nos nouveaux agriculteurs et comment on peut aider nos start-up», lance-t-il.

Celui qui avait notamment été au coeur de la lutte pour la mise en place d’un modèle unique de taxation scolaire, en Outaouais, il y a quelques années, souhaite également faire du développement touristique un fer de lance de sa prochaine campagne.

«Il faut que la MRC des Collines-de-l’Outaouais soit reconnue comme un pôle touristique majeur au sein de la province. Quand on jase avec les gens autour de nous, ils nous disent ‘‘on va aller dans les Laurentides ou en Gaspésie’’. Moi, je veux que dans cette même conversation, les gens pensent à venir à Chelsea, à Cantley, à L’Ange-Gardien ou dans n’importe quelle autre municipalité des Collines. Souvent, les gens voient notre MRC comme une voie de passage vers l’Ontario, mais quand on prend le temps de la visiter, on réalise qu’il y a des endroits à visiter qui sont incroyables», dit-il.

M. Antoine prévoit lancer en ligne une vidéo promotionnelle dès que sa candidature aura été entérinée.