La ministre responsable de la région de l’Outaouais, Stéphanie Vallée, et le maire de Denholm, Gaétan Guindon, ont participé à la traditionnelle coupe du ruban.

Encore beaucoup à faire à Denholm

Le nouveau ponceau du chemin Paugan à Denholm a été inauguré par les instances gouvernementales vendredi, mais il reste encore beaucoup de travaux à effectuer dans le secteur à la suite des ravages causés par les pluies abondantes d’octobre 2017.

Le gouvernement provincial a apporté une aide financière totalisant 870 000 $ pour améliorer les infrastructures routières à Denholm. De ce moment, 170 000 $ sont allés pour la reconstruction du ponceau qui avait été sévèrement endommagé. La municipalité assume 15 % des coûts du projet d’environ 200 000 $.

« Pour une municipalité d’environ 500 âmes qui fonctionne avec un budget de 1,6 million $, il est évident que la construction du pont représente un investissement majeur. L’inauguration (du ponceau) constitue une étape importante vers la réouverture permanente du chemin Paugan sur toute sa longueur », a indiqué la ministre responsable de la région de l’Outaouais, Stéphanie Vallée.

Des études ont été menées concernant les réparations au chemin Paugan. L’arpentage a été fait, les études géologiques sont terminées. Il reste les études hydrologiques et aux ingénieurs à finaliser les plans, a indiqué le maire de Denholm, Gaétan Guindon.

« On espère pouvoir aller en appel d’offres vers la fin septembre ou au début octobre », a expliqué M. Guindon, qui croit que les travaux nécessiteront des déboursés de plus de deux millions $.

« Il y a des problèmes sur 4,1 km, mais le gros des travaux se situe sur un 1,5 km. Il y a des cratères d’environ 10 à 12 pieds de creux. Le chemin a été complètement mangé, et ça a créé des falaises. Le ministère veut s’assurer qu’il n’y aura pas de glissements de terrain », a expliqué le maire Guindon.