Grâce à un important don, l'environnement de la rivière des Outaouais sera au coeur d'une véritable mission de Sentinelle Outaouais et de Blue Legacy. Sur la photo: Alexandra Cousteau, dirigeante de Blue Legacy; Dominique Monchamp, dg de la Fondation de Gaspé Beaubien; Louis-Alexandre de Gaspé Beaubien; Philippe de Gaspé-Beaubien IV; Philippe de Gaspé Beaubien II et son épouse Nan-b de Gaspé Beaubien.
Grâce à un important don, l'environnement de la rivière des Outaouais sera au coeur d'une véritable mission de Sentinelle Outaouais et de Blue Legacy. Sur la photo: Alexandra Cousteau, dirigeante de Blue Legacy; Dominique Monchamp, dg de la Fondation de Gaspé Beaubien; Louis-Alexandre de Gaspé Beaubien; Philippe de Gaspé-Beaubien IV; Philippe de Gaspé Beaubien II et son épouse Nan-b de Gaspé Beaubien.

En mission pour la rivière des Outaouais

Charles Thériault
Charles Thériault
Le Droit
Sentinelle Outaouais et Blue Legacy reçoivent une aide financière de 490 000 $ de la Fondation de Gaspé Beaubien pour étudier et assainir la rivière des Outaouais.
La nouvelle a été annoncée mercredi soir, lors du gala organisé par Sentinelle Outaouais. La dirigeante de Blue Legacy, Alexandra Cousteau, petite-fille du célèbre océanographe Jacques-Yves Cousteau, était aussi présente.
La subvention de la Fondation de Gaspé Beaubien aidera Sentinelle Outaouais à mettre sur pied différents programmes de protection de la rivière des Outaouais, principalement en sol québécois.
Le tout débutera le 4 août avec une expédition en canot sur la rivière à laquelle participeront des membres de la quatrième génération de la famille de Gaspé Beaubien. Au cours de ce périple, l'équipe dirigée par les responsables de Sentinelle Outaouais effectuera des tests de qualité de l'eau et réalisera un film.
L'argent versé par la fondation servira aussi à préparer le Sommet sur la protection de la rivière des Outaouais, en 2015.
Selon la directrice générale de la Fondation de Gaspé Beaubien, Dominique Mochamp, ce sont les jeunes eux-mêmes qui ont demandé que cette fondation familiale subventionne un projet relié à la protection des rivières et de l'eau potable. « Nous avons choisi de nous associer avec le groupe Waterkeeper Alliance parce que nous aimions les valeurs de cet organisme. C'est ainsi que nous avons connu Sentinelle Outaouais. Nous avions déjà tissé des liens avec Alexandra Cousteau, qui connaissait la directrice de Sentinelle Outaouais, Meredith Brown, et c'est ainsi que nous avons préparé ce projet », a expliqué Mme Monchamp.
Le rôle de Mme Cousteau Alexandra Cousteau et son organisation, Blue Legacy, font partie prenante du projet. Mme Cousteau tournera trois courts documentaires sur la rivière des Outaouais en septembre.
« J'ai grandi au sein de la famille Cousteau qui faisait sans cesse des expéditions. J'ai voyagé beaucoup durant ma jeunesse et vers l'âge de 20 ans, je me suis rendue compte que les endroits que j'avais vus en tant que jeune fille commençaient à disparaître. Je me suis rendue compte que tout ce que mon grand-père et mon père avaient dit à propos de la surpêche et de la pollution était en train de se produire dans les endroits que j'aimais et ça continue, malheureusement. Ça m'incite à continuer », a expliqué Alexandra Cousteau, qui s'est intéressée à la rivière des Outaouais après avoir rencontré Meredith Brown en 2010.
L'aide de la Fondation de Gaspé Beaubien permettra aussi à Sentinelle Outaouais d'embaucher un employé qui travaillera de plus près avec les municipalités et les groupes de citoyens sur la rive québécoise.