En bref

Les événements du jour à la Ville d'Ottawa, en quelques mots.
Les permis de construction coûteront moins cher
Il en coûtera 10% de moins pour se procurer un permis de construction de la Ville d'Ottawa, à compter du 1er avril.
Le comité de l'urbanisme a adopté mardi une recommandation en ce sens qui devra obtenir le feu vert du conseil municipal. Les élus ont constaté que le ralentissement économique a provoqué une baisse de l'activité dans le secteur de la construction.
Pour donner un petit coup de pouce à l'industrie, ils ont donc opté pour une réduction du coût des permis. Cette mesure aura pour effet de diminuer les revenus jusqu'à 1,875 million $, en 2016, un manque à gagner que la Ville d'Ottawa pourra compenser en pigeant dans ses réserves
Revitalisation de quartiers à risque
La Ville d'Ottawa se penchera sur la revitalisation de trois secteurs à risque, soit Carlington, Heatherington et Vanier-Sud.
Il s'agit d'un exercice de réflexion à long terme, pour rendre ces quartiers où habitent des populations «vulnérables» plus vivables, a fait savoir le conseiller Jean Cloutier.
Plusieurs services de la municipalité, tels que Parc et loisirs, Santé et bien-être, Prévention du crime, de même que les associations communautaires, mettront la main à la pâte pour proposer des façons d'embellir ces quartiers.
Il pourrait s'agir, par exemple, de faciliter le transport en commun, d'avoir des rues bien éclairées ou encore d'attirer de nouveaux commerces et d'augmenter le sentiment de sécurité.