Les candidats libéraux Lovina Srivastava (Nepean), John Fraser (Ottawa-Sud) et Yasir Naqvi (Ottawa-Centre) devant l'actuel campus Civic de l'Hôpital d'Ottawa.

Nouveau campus Civic: les libéraux inquiets

Le projet de construction d’un nouveau campus Civic de l’Hôpital d’Ottawa risque d’être en péril si les progressistes-conservateurs ou les néo-démocrates prennent le pouvoir le 7 juin prochain, prétendent les candidats libéraux de la capitale.

Se vantant que leur parti se soit engagé en mars dernier à allonger 1,8 milliard $ pour remplacer l’hôpital devenu vétuste 94 ans après son érection, les députés sortants Yasir Naqvi (Ottawa-Centre) et John Fraser (Ottawa-Sud) ont laissé entendre lors d’un point de presse impromptu, lundi, que le projet pourrait ne jamais voir le jour ou être révisé si les libéraux sont défaits dans dix jours.

Ils soutiennent que le NPD ne fait pas mention du projet, ne serait-ce qu’un seul mot, dans sa plateforme pour l’Est de l’Ontario, dévoilée par la chef Andrea Horwath lors de son passage dans la capitale. Dans le camp progressiste-conservateur, «il n’y a toujours aucune plateforme, ils ont seulement promis des compressions qui auraient un effet dévastateur pour le réaménagement du campuc Civic et sur les soins de santé à Ottawa», déplorent-ils.

Le nouvel établissement hospitalier d’une capacité de 800 lits doit être érigé sur le site de l’ancien édifice Sir John Carling. Il s’agit d’un terrain de 50 acres à l’extrémité nord-est de la Ferme expérimentale, près du lac Dow.

Les études visant à établir la taille de l’édifice ont cours actuellement et le concept arthitectural devrait être choisi en 2021. Quant à l’ouverture de l’hôpital, elle est prévue en 2027.

La concrétisation du projet de centre de soins intégrés, un projet de 140 millions $ annoncé par Kathleen Wynne à la fin de l’hiver et pour lequel militait le CHEO et le Centre de traitement pour enfants d’Ottawa (CTEO) depuis près d’une décennie, est aussi à risque, soutient le Parti libéral.

Réplique

Le NPD n’a pas tardé à réagir en indiquant par voie de communiqué que ces affirmations étaient fausses et que les libéraux continuaient à mener «une campagne de peur».


«C’est dans notre plateforme, en noir, blanc et orange. Le NPD s’est engagé à investir 19 milliards de dollars sur dix ans dans la modernisation, l’agrandissement et la construction de nouveaux hôpitaux partout dans la province, y compris le nouveau campus Civic», a-t-on répliqué.