Doug Ford et Lisa MacLeod cuisent des crêpes sous la supervision de la conseillère municipale d’Ottawa Jan Harden lors d’un déjeuner à Ottawa, samedi.

Lisa MacLeod s’attend à des gains progressistes-conservateurs à Ottawa

La députée sortante de Nepean-Carleton, Lisa MacLeod, a bon espoir qu’elle ne sera plus la seule représentante du Parti progressiste-conservateur de l’Ontario venant de la ville d’Ottawa.

« Nous aurons une équipe qui représentera Ottawa à Queen’s Park et nous allons nous assurer que nos voix sont continuellement entendues à Toronto. Nous représenterons cette ville avec grande passion et grande vigueur dans un gouvernement Ford », a indiqué samedi Mme MacLeod lors d’un point de presse avec le chef progressiste-conservateur, Doug Ford, qui faisait campagne à Ottawa.

Élue pour la première fois en 2006, Lisa MacLeod est candidate de l’équipe Ford dans la nouvelle circonscription de Nepean. Elle croit aux chances de voir les bleus ravir aux rouges les circonscriptions de Kanata-Carleton, d’Orléans, d’Ottawa West Nepean et de Carleton, notamment.

La plus récente analyse du site Tooclosetocall.ca sur les élections ontariennes indiquait dimanche que les progressistes-conservateurs pourraient faire élire 68 candidats lors du scrutin de jeudi comparativement à 50 pour le NPD et cinq pour les libéraux. Dans ce dernier cas, il s’agit d’un nombre insuffisant pour être un parti politique ayant un statut officiel à Queen’s Park.

La ville d’Ottawa compte huit circonscriptions. Une neuvième, soit Glengarry-Prescott-Russell, empiète sur certaines parties rurales de la ville.

Lors de son point de presse, Doug Ford a signalé qu’un gouvernement progressiste-conservateur s’assurerait de laisser plus d’argent dans les poches des citoyens en éliminant la taxe sur le carbone, en réduisant les taxes sur l’essence de 10 cents et en réduisant l’impôt de la classe moyenne de 20 %.

« Nous allons faire le ménage à Hydro One en commençant par le congédiement de l’homme de six millions $ (le président et chef de la direction) et en réduisant vos factures d’électricité de 12 % », a aussi mentionné le chef progressiste-conservateur.