La chef libérale a servi quelques poutines aux clients de la Fromagerie St-Albert.

Courte visite de Wynne à St-Albert

La chef libérale de l’Ontario Kathleen Wynne s’est arrêtée dans la circonscription de Glengarry-Prescott-Russell pour une deuxième fois dans la présente campagne électorale provinciale, jeudi après-midi. Il s’agissait cette fois d’une courte visite de courtoisie à la Fromagerie St-Albert alors qu’aucune période de questions n’était prévue pour les médias.

Encerclée par des caméramans et de journalistes, Mme Wynne a rencontré les administrateurs de la coopérative locale en plus de visiter les installations de l’entreprise. Elle a également rencontré des élèves de l’école élémentaire catholique de St-Albert.

Mme Wynne a ensuite servi quelques poutines à des clients avant de visiter le magasin de la Fromagerie.

Pour Éric Lafontaine, directeur général de la fromagerie, il s’agissait d’une deuxième visite d’un leader gouvernemental en deux ans. Rappelons que l’an dernier, le premier ministre du Canada, Justin Trudeau avait également visité l’entreprise de St-Albert.

«Souvent en région, on se sent oublié. On est fiers quand des leaders de gouvernement viennent nous visiter pour parler de nos enjeux et nos contraintes», a-t-il souligné.

L’un des enjeux majeurs pour la Fromagerie St-Albert demeure la capacité électrique. De grands pas ont été franchis dernièrement notamment avec l’ajout de puissance additionnel de 500 ampères. Selon M. Lafontaine, il y a encore du travail à faire pour assurer la croissance à long terme de la Fromagerie.

«Nous avons une solution à court terme. Il faut continuer de travailler sur le long terme afin d’avoir un meilleur accès à l’électricité», a affirmé M. Lafontaine.

Celui-ci compte sur la possibilité que dans un avenir rapproché, Hydro One fournisse plus de puissance électrique via des lignes de distribution de 44 kilovolts.