Avec le retour de l’ex-député Christian Dubé comme candidat au sein de la CAQ, le chef du PQ Jean-François Lisée prédit de la grogne dans les rangs caquistes.

Retour de Dubé: Jean-François Lisée raille «l’escouade économique» de la CAQ

MATANE, Qc — Avec le retour de l’ex-député Christian Dubé comme candidat au sein de la CAQ, le chef du PQ Jean-François Lisée prédit de la grogne dans les rangs caquistes.

La nouvelle a donné des munitions lundi au chef du PQ pour railler «l’escouade économique» de la Coalition avenir Québec (CAQ).

Son chef François Legault avait annoncé la semaine dernière que 36 de ses candidats allaient former ce qu’il appelle son «escouade économique», une équipe possédant un nombre record d’entrepreneurs.

«Ça veut dire qu’il n’y avait personne à la hauteur dans ces 36-là, et qu’il ne les considérait comme pas assez importants», a ironisé le chef péquiste, en réaction à la confirmation de la nouvelle qui avait fait surface la veille: M. Dubé, qui a une longue feuille de route dans le domaine des affaires, rentre au bercail caquiste.

M. Dubé avait été élu en 2012 dans Lévis puis réélu à l’élection générale du 7 avril 2014. Il avait toutefois démissionné quelques mois plus tard, en août, pour accepter un poste de premier vice-président à la Caisse de dépôt et placement du Québec.

Alors qu’ils étaient une trentaine de joueurs économique dans l’équipe de M. Legault, il leur dit maintenant: «Tassez-vous, maintenant, j’ai mon gars. C’est celui que je voulais», a lancé lundi le chef du PQ.

M. Lisée a dit qu’il aimerait bien assister à la prochaine réunion de l’escouade économique.

«Comme il y a beaucoup de monde qui s’était présenté pour la CAQ pour avoir ces jobs-là, et que c’est le dernier entré qui va avoir la job, il doit y avoir du mécontentement», croit-il.

Vu son expertise, M. Dubé avait été le porte-parole en matières économiques pour la CAQ.