Alexandre Iracà

Promesse d'un statut professionnel pour la Salle Desjardins

Le député sortant et candidat libéral dans la circonscription de Papineau, Alexandre Iracà, s’engage à ce que la Salle Desjardins obtienne le sceau de diffuseur professionnel accordé par le ministère de la Culture et des Communications, s’il est réélu le 1er octobre.

M. Iracà a fait cette promesse mardi matin à l’intérieur des murs de la Salle Desjardins, à Buckingham. Le statut de diffuseur est réclamé depuis des années par le Carrefour culturel ESTacade (CCE), l’organisme gestionnaire de la salle qui produit la programmation professionnelle des lieux. Une telle reconnaissance permettrait au CCE de bénéficier de tous les programmes de soutien offerts par le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ).

Le candidat libéral a affirmé en point de presse que le statut de diffuseur professionnel serait accordé à la salle de spectacles à l’intérieur des deux premières années d’un prochain mandat.

« Cet engagement me tient vraiment à cœur. [...] Je l’ai fait autoriser par le parti, donc ce ne sont pas des paroles en l’air. Je m’engage vraiment à pousser très fort, lorsque les gens du Carrefour culturel ESTacade en feront la demande, à les accompagner dans le processus pour qu’ils aient enfin cette reconnaissance et qu’ils puissent avoir accès à des programmes de subventions pour que cette salle continue à s’épanouir, mais surtout pour qu’elle puisse continuer de faire rêver les gens par les artistes qui s’y présentent », a déclaré M. Iracà.

Si le dossier n’a pu être mené à terme ces dernières années, c’est notamment parce qu’un appui au projet de la part de la Ville de Gatineau était nécessaire, a souligné le candidat libéral, hier.

Par voie de résolution, le conseil municipal de la Ville de Gatineau a reconnu en 2017 la salle aménagée à l’intérieur de l’école secondaire Hormisdas-Gamelin comme lieu de diffusion professionnel, a rappelé le député sortant.

« C’est un critère primordial pour pouvoir appliquer pour une reconnaissance au CALQ. La communauté parle et parle par résolution et nous sommes dans la Ville de Gatineau. Ça prenait absolument l’appui de Gatineau. [...] C’est un levier de plus pour faire reconnaître la salle », a mentionné M. Iracà.

En juin dernier, la Commission scolaire au Coeur-des-Vallées s’est engagée à débourser 500 000 $ pour la mise à niveau de la Salle Desjardins. Le projet de rénovation chiffré à 700 000 $ et dont Gatineau est aussi partenaire financier prévoit le remplacement de l’ensemble des sièges de la salle de spectacle, l’aménagement de loges à l’arrière-scène ainsi que le réaménagement de la billetterie et de la cantine.