Le libéral Marc Carrière augmente son avance devant son rival de la CAQ, Mathieu Lévesque.

Le PLQ creuse l'écart dans Chapleau

L’écart se creuse entre le candidat libéral sortant Marc Carrière et le candidat caquiste Mathieu Lévesque dans la circonscription de Chapleau, révèle un deuxième sondage en l’espace d’un mois réalisé par Recherche Mainstreet pour le compte du Groupe Capitales Médias.

Selon le nouveau coup de sonde, près de six points de pourcentage séparent le Parti libéral du Québec (PLQ) de la Coalition Avenir Québec (CAQ), alors que l’écart n’était que de 1,4 point lors du sondage effectué en août. 

Cette fois, le PLQ est crédité de 33,3% des intentions de vote dans cette circonscription, une hausse de 1,3 point de pourcentage, tandis que la CAQ obtient 27,6%, un recul de trois points. 

De leur côté, le Parti québécois et Québec solidaire récoltent respectivement la faveur de 16,5% et 14,7% des électeurs interrogés. Il s’agit d’un bond de presque cinq points de pourcentage pour le PQ, qui revient en troisième position. Quant aux solidaires, ils sont presque stables (-0,3 point) mais sont relégués au quatrième échelon des intentions de vote. Les autres partis obtiennent 7,9%. 

Selon le vice-président de Mainstreet, Steve Pinkus, ces nouveaux chiffres démontrent que les caquistes ont bel et bien chuté dans les sondages dans les jours suivant le premier débat des chefs, diffusé à Radio-Canada. 

«Le sondage a été fait alors que la CAQ était au cœur d’une très mauvaise semaine. Depuis, elle a remonté, elle a repris du poil de la bête après le débat à TVA. Il y a du mouvement épouvantable dans cette élection-là. Les deux partis se sont échangé la tête des intentions de vote à quelques occasions depuis le premier débat», affirme-t-il. 

Ce dernier ajoute toutefois que le fait que les libéraux aient repris une plus confortable avance dans un comté comme Chapleau, libéral depuis sa création il y a 38 ans, n’est pas une grande surprise en soi.

«Ça demeure un château fort quand même», lance M. Pinkus.

À l’échelle provinciale, le sondage quotidien de Mainstreet permet de constater que la CAQ a repris la tête des intentions de vote avec 30%, alors que le PLQ suit de très près avec 29%. Le PQ et QS sont quant à eux à égalité statistique à 18,9 et 18,8%. 

Rappelons que les autres sondages de la firme Mainstreet pour l’Outaouais depuis le déclenchement de la campagne électorale ont permis de constater que la lutte s’annonce chaude également dans les circonscriptions de Gatineau et Papineau. 

Le sondage Mainstreet a été réalisé le 19 septembre auprès de 558 personnes. Sa marge d’erreur est de +- 4,13%.

ACCRO DE POLITIQUE ?

Suivez l’évolution des intentions de vote en obtenant un accès privilégié à nos sondages quotidiens. 

Graphiques, analyses : abonnez-vous au Baromètre électoral de Mainstreet Recherche et Groupe Capitales Médias. electionsquebec2018.gcmedias.ca