Le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault

Immigrants qui «effacent» les Québécois: François Legault se distancie

RIVIERE-DU-LOUP — Le chef caquiste François Legault a cherché à se distancier jeudi d'une électrice et de sa diatribe sur les immigrants «qui effacent» les Québécois, même s'il lui a pourtant dit qu'il allait se battre pour elle.

Mercredi, une dépêche de La Presse canadienne relatait qu'une sympathisante avait abordé M. Legault en lui disant de défendre les Québécois contre les immigrants qui veulent «changer nos coutumes» et «enlever les croix», selon ses mots.

Dans un pub de Rimouski rempli de clients et de supporters de la CAQ, la citoyenne a demandé: «Les immigrants qui entrent présentement (au pays), ils nous effacent, on veut rester Québécois, allez-vous vous battre pour nous?»

De son côté, François Legault a répondu «bien oui» tout en l'invitant à voter pour lui.

En mêlée de presse jeudi matin à Rivière-du-Loup, il a déclaré qu'il n'était «pas d'accord» avec la dame.

Le chef caquiste a ajouté qu'il ne voulait pas analyser les propos de la sympathisante, mais a néanmoins été appelé à préciser sa pensée.

«Je désapprouve le fait que ces gens (les immigrants) ne contribuent pas positivement au Québec, je pense que ces gens contribuent positivement et j'estime que nous devons, pour eux et pour nous, oeuvrer à une meilleure intégration», a-t-il répondu en anglais.

Quant à l'inquiétude émise sur les Québécois qui sont en voie d'effacement, M. Legault a affirmé que c'était «trop fort», tout en ajoutant que le «français sera toujours vulnérable» et que «nous devons nous assurer de protéger nos valeurs».