Plus de 36 000 personnes de partout à travers le Québec ont appuyé une pétition en soutien aux parents d'enfants handicapés, lancée il y a quelques semaines par les deux organismes.

Enfants handicapés: des organismes demandent aux partis de s'engager

MONTRÉAL - Des organismes venant en aide aux familles d'enfants handicapés ont fait parvenir une demande officielle aux quatre partis représentés à l'Assemblée nationale dans l'espoir de les convaincre d'ajuster et de bonifier le programme d'aide financière pour les parents d'enfants handicapés.

Les organismes l'Étoile de Pacho - Réseau d'entraide pour parents d'enfants handicapés et Parents jusqu'au bout souhaitent que le programme soit ajusté en fonction de la sévérité des limitations de l'enfant, de façon à établir l'équité entre l'aide accordée aux familles naturelles et aux familles d'accueil.

Une analyse économique réalisée par la firme Raymond Chabot Grant Thornton, dévoilée en juillet dernier, démontrait en effet que les parents d'un enfant handicapé reçoivent, en moyenne, 70 pour cent moins d'aide gouvernementale qu'une famille d'accueil pour prendre soin du même enfant.

Cet écart s'est par ailleurs creusé entre 2016 et 2018.

Selon les organismes, plusieurs parents d'enfants handicapés se retrouvent presque inévitablement dans une situation de précarité financière.

Plus de 36 000 personnes de partout à travers le Québec ont appuyé une pétition en soutien aux parents d'enfants handicapés, lancée il y a quelques semaines par les deux organismes.

«En plein été, recueillir autant d'appuis nous a profondément touchés. Il s'agit d'une étape importante de nos efforts de mobilisation, mais ça ne suffit pas. Les décideurs publics et les partis politiques doivent maintenant se commettre», a indiqué par communiqué Geneviève Dion, cofondatrice de l'organisme Parents jusqu'au bout.