La péquiste Méganne Perry Mélançon a été élue à la suite du dépouillement judiciaire dans Percé.

Dépouillement judiciaire: le PQ remporte finalement Gaspé

QUÉBEC — Le Parti québécois (PQ) a gagné son pari et fait élire Méganne Perry Mélançon dans la circonscription de Gaspé, mercredi soir, au terme d’un dépouillement judiciaire, neuf jours après le scrutin du 1er octobre, a indiqué le directeur des communications du PQ, Yanick Grégoire.

Au terme d’une élection chaudement disputée, Mme Perry Mélançon a finalement devancé son adversaire du Parti libéral (PLQ), Alexandre Boulay, par une courte majorité de 41 voix, alors que le dépouillement initial donnait M. Boulay vainqueur par 132 voix.

Ce revirement permet au PQ d’obtenir un dixième siège à l’Assemblée nationale – égalant le nombre de députés de Québec solidaire (QS) – et d’accéder au titre de deuxième opposition.

À l’inverse, la décision judiciaire de mercredi soir fait passer les libéraux de 30 à 29 sièges.

Les péquistes misaient sur le contenu étonnant d’une seule boîte de scrutin: celle qui portait le numéro 61. Elle se trouvait à l’école Eastern Shore dans le secteur de Wakeham.

Le résultat initialement diffusé pour ce bureau de vote donnait tous les votes valides, soit 194, au candidat libéral qui avait alors été déclaré élu. Selon ce résultat, quatre bulletins avaient été rejetés et on ne rapportait aucun vote pour le Parti québécois, la Coalition avenir Québec (CAQ) ou toute autre formation politique.

Un second dépouillement de tous les votes enregistrés dans la circonscription a révélé que les électeurs de Gaspé ont accordé 6003 votes au PQ et 5962 votes au PLQ, selon M. Grégoire.

Le PQ conserve donc la circonscription qui était détenue depuis 2012 par Gaétan Lelièvre.

Dans un message publié sur le réseau social Twitter, le président de la campagne libérale, Alexandre Taillefer, concède la défaite de son candidat.

«Alexandre Boulay, la prochaine sera la bonne, a-t-il écrit. Tu resteras un infatigable défenseur de la Gaspésie et de l’entrepreneuriat. Sois fier de toi et de toute ton équipe. Puis remonte tes manches, et vient travailler avec nous au renouveau du Parti libéral du Québec.»

Le PQ attend par ailleurs le résultat de sa demande de contestation judiciaire des résultats du 1er octobre dans la circonscription d’Ungava et espère ainsi faire passer à 11 sa représentation en Chambre.

Dans un autre dépouillement judiciaire, le PQ a obtenu mardi soir la confirmation de la victoire de son candidat, Joël Arseneau, avec 15 voix de majorité, aux Îles-de-la-Madeleine.