Des chercheurs de l’Université d’Ottawa ont noté une hausse constante de la violence envers les enseignants ontariens. Pour régler cette situation, ils préconisent d’octroyer des ressources en matière de santé mentale et psychologique.
Des chercheurs de l’Université d’Ottawa ont noté une hausse constante de la violence envers les enseignants ontariens. Pour régler cette situation, ils préconisent d’octroyer des ressources en matière de santé mentale et psychologique.

Violence omniprésente envers les enseignants ontariens

Julien Paquette
Julien Paquette
Le Droit
Environ 54 % d’enseignants du niveau primaire ontariens auraient été victimes d’actes de violence durant l’année scolaire 2017-18. Un pourcentage « alarmant », affirment les chercheurs de l’Université d’Ottawa à qui se sont confiés près de 1700 professionnels du milieu.