Jason Luckerhoff, vice-recteur de l’UOF et professeur à l’UQTR.

Université de l'Ontario français: première revue scientifique en libre accès

TORONTO — L’Université de l’Ontario français vient de lancer la toute première revue scientifique transdisciplinaire rédigée en français et en libre d’accès.

La revue Enjeux et Société est publiée sous la responsabilité éditoriale et financière de l’UFO en collaboration avec l’Université du Québec à Trois-Rivières.

L’Université de l’Ontario français souligne ainsi sa volonté de participer au mouvement du libre accès et de la publication scientifique en français.

Le vice-recteur au développement des programmes et des savoirs de l’UOF et codirecteur de la revue, Jason Luckerhoff (qui est également professeur à l’UQTR), estime qu’il importe d’encourager en ce sens les professeurs qui seront embauchés à l’UOF.

«Il s’agit d’un positionnement que nous désirons prendre comme institution universitaire alors que les francophones du Québec, du Canada, de la Belgique, de la Suisse et du Maghreb publient de moins en moins en français», dit-il.

La publication en anglais, dit-il, est généralement considérée comme étant plus prestigieuse et offrant une plus grande visibilité de la recherche. Malgré tout, l’UOF souhaite encourager les chercheurs à publier en français. «Ce sont les dynamiques de valorisation et d’évaluation du travail de professeur que nous voulons modifier de façon à agir concrètement sur ces tendances», précise-t-il.

La nouvelle revue est dirigée par Normand Labrie de l’Université de Toronto et le rédacteur en chef est François Guillemette de l’UQTR.

L’UOF souhaite que cette revue favorise des collaborations fécondes au sein de la francophonie dans la diversité des domaines du savoir et de l’activité humaine.

La rédaction du tout premier numéro de la revue a été dirigée par la professeure Sylvie Miaux du département d’études en loisir, culture et tourisme de l’UQTR.