Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Pour parvenir à maîtriser l'éclosion de COVID-19, une clinique de dépistage sera ouverte du 6 au 8 avril pour tous les élèves et membres du personnel de l’établissement qui n’ont pas été testés ou qui ont été testés avant le 31 mars.
Pour parvenir à maîtriser l'éclosion de COVID-19, une clinique de dépistage sera ouverte du 6 au 8 avril pour tous les élèves et membres du personnel de l’établissement qui n’ont pas été testés ou qui ont été testés avant le 31 mars.

Une clinique de dépistage pour élèves et personnel de l'école internationale du Village

Daniel LeBlanc
Daniel LeBlanc
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Pour parvenir à maîtriser l'éclosion de COVID-19 qui touche désormais près de 60 personnes à l'école internationale du Village, dans le secteur Aylmer, une clinique de dépistage sera ouverte du 6 au 8 avril pour tous les élèves et membres du personnel de l’établissement qui n’ont pas été testés ou qui ont été testés avant le 31 mars.

C'est ce qu'ont annoncé conjointement jeudi le Centre de services scolaire des Portages-de-l'Outaouais (CSSPO) et la Direction de la santé publique (DSP) de l'Outaouais, qui avaient aussi décidé avant même l'annonce par Québec de la «mise sur pause» de Gatineau (toutes les écoles et commerces non-essentiels fermés durant 10 jours) que l'établissement fermé précipitamment le 24 mars ne rouvrirait pas avant le 12 avril. 

L'analyse de la situation au fil des derniers jours a permis d'identifier d'autres cas positifs parmi les élèves et les membres du personnel, si bien qu'on en dénombre maintenant 57 (49 élèves et 8 membres de l'équipe-école). D'autres résultats de dépistage sont en attente. 

Dans le but avoué de s'assurer qu'aucune personne infectée ne revienne à l'école le 12 avril, la DSP ouvrira une clinique de dépistage au centre communautaire Ernest-Lattion (30, rue Court) les 6, 7 et 8 avril. C’est l’école qui communiquera avec les parents et qui leur attribuera un rendez-vous. 

«Jusqu’au 11 avril inclusivement, les mêmes consignes de la Santé publique s’appliquent à l’ensemble des élèves de l’école. Toutefois, les élèves qui font partie d’un groupe retiré en raison d’un cas confirmé de COVID-19 doivent respecter les consignes d’isolement qui leur ont été adressées dans la lettre de la Santé publique pour leur groupe spécifique. Nous faisons appel à vous pour garder votre enfant à la maison. Il est essentiel que la consigne d’isolement soit respectée pour freiner la propagation du virus. Malgré l’arrivée du printemps et l’envie d’aller jouer dehors avec leurs amis, vos enfants ne doivent pas fréquenter d’autres personnes à l’extérieur de leur foyer; le virus se propage rapidement et facilement», écrit-on dans la missive acheminée aux parents.

À LIRE AUSSI : COVID-19 : fermeture préventive d'une autre école primaire à Gatineau

Par ailleurs, à l'école Saint-Paul, fermée depuis le 18 mars en raison d'une éclosion de COVID-19, la DSP communiquera avec tous les parents des élèves qui n’ont pas été testés ou qui ont été testés avant le 25 mars afin de leur offrir d’être dépistés, signale-t-on.