Les membres du comité organisateur Hélène Grandmaître, membre du conseil d’administration du Centre Novas Martine Lanthier, coordonnatrice de la Coalition de Prescott-Russell pour éliminer la violence faite aux femmes, Anne Jutras, directrice générale du Centre Novas, Stéphanie Adam, coordonnatrice au Centre Novas, Marcel Cléroux, conseiller municipal de Casselman et Gerry Benoît, membre du comité organisateur.

Une centaine de marcheurs espérés

Une centaine de paires de talons hauts, c’est le nombre que souhaite atteindre cette année le comité organisateur de la Marche des hommes : un mille en talons hauts.

« Chaque année, on espère toujours atteindre les 100 participants. L’an dernier, on avait 85 marcheurs et l’année d’avant 65. On est toujours près du but sans toutefois l’atteindre. On espère que cette année sera la bonne en termes de participants », lance Anne Jutras, directrice du Centre Novas-CALACS francophone de Prescott-Russell.

Pour une neuvième année consécutive, l’espace d’une soirée, hommes et garçons sont invités à devenir des alliés à la cause de la violence faite aux femmes en chaussant les talons hauts. La marche se tiendra 16 mai prochain dans le stationnement de la firme Co-Operators de Casselman, au 679, rue Principale.

« Notre but avec la Marche des hommes est de non seulement sensibiliser la population, mais aussi de trouver des alliés masculins pour dire non à la violence faite aux femmes. Par leur parole et leurs gestes, ces garçons et les hommes peuvent inciter leurs pairs à réfléchir avant d’agir et dénoncer les agressions », souligne Mme Jutras.

Les fonds amassés dans le cadre de la marche serviront à financer une partie du programme de prévention, sensibilisation et éducation du centre Novas.

Chaque année, une somme d’environ 3000 $ est amassée, ce qui inclut une contribution de la Banque Scotia. De plus, en primeur pour cette édition, les gens seront également invités à acheter des tasses véhiculant des messages d’alliés à la cause de la violence faite aux femmes.

Cette année, la marche s’associe également au mouvement de dénonciation des crimes à caractère sexuel #moiaussi en créant le hashtag #MoiAussiJeMengage.

« Dans l’ère du #moiaussi, c’est encore plus important de sensibiliser la population aux agressions à caractère sexuel. Une femme sur trois sera agressée sexuellement. Le mouvement #MoiAussiJeMengage s’adresse aux hommes et garçons qui sont prêts à mettre fin aux agressions à caractère sexuel et à soutenir la cause de l’égalité entre hommes et femmes », ajoute Mme Jutras.

Les gens qui souhaitent participer à la marche doivent réserver leurs talons hauts avant le 11 mai en composant le 613-764-5700 ou en acheminant un courriel à calacs@centrenovas.ca. Pour de plus amples renseignements, les gens peuvent visiter le www.centrenovas.ca.