Le président de la CSPO indique au Droit que l’école secondaire qui doit être construite dans le village urbain du Plateau ne pourra pas ouvrir en 2020.

Un retard et une palestre en moins à l'école secondaire du Plateau

La future école secondaire du Plateau ouvrira un an plus tard que prévu, un projet duquel vient d’être amputée la palestre municipale qui devait y être annexée.

Le président de la Commission scolaire des Portages-de-l’Outaouais (CSPO), Mario Crevier, a indiqué au Droit que l’école secondaire 041, qui doit être construite dans le village urbain du Plateau, ne pourra pas ouvrir en 2020, comme initialement prévu. La CSPO vise maintenant une ouverture en 2021 pour cette école qui doit accueillir 810 élèves.

Afin d’arriver à ne pas dépasser ce nouvel échéancier, le conseil des commissaires de la CSPO a donc choisi, mercredi, de retirer du projet la palestre municipale qui devait être construite avec l’école secondaire. Cette palestre devait être utilisée par le club de gymnastique Unigym, tout en servant aux élèves de l’école secondaire.

Ce retrait de la palestre du projet découle de l’impossibilité de conclure une entente avec la Ville de Gatineau pour en assurer le financement, affirme M. Crevier. Ce dernier souligne que la CSPO doit lancer rapidement un appel d’offres pour la préparation des plans et devis, sans quoi l’ouverture de l’école 041 pourrait encore être reportée. En écartant la palestre du projet, l’appel d’offres pourra être lancé « dans deux mois », dit-il.

« La commission scolaire ne peut pas absorber une augmentation de coûts s’il y en a une, et la Ville ne semble pas vouloir y aller, alors on a pris une décision politique [mercredi soir], a mentionné M. Crevier. Nos élèves doivent rentrer à l’école pour 2021, parce qu’on n’a déjà plus de place nulle part. »

La conseillère municipale du district du Plateau, Maude Marquis-Bissonnette, a confirmé que c’est l’aspect financier qui n’a pas permis d’en venir à une entente pour signer un bail entre les deux parties. La question de « la gestion des risques » en cas d’augmentation des coûts posait notamment problème.

« Ça fait longtemps qu’on négocie pour la palestre, on sait que c’est un besoin identifié dans l’ouest, dit-elle. […] On aurait souhaité qu’il y ait plus de temps. »

Cela ne veut pas pour autant dire que le projet de construire une palestre municipale est mis de côté. « Pour nous, ça reste une priorité, assure Mme Marquis-Bissonnette. […] Il va falloir monter notre propre projet. »

La possibilité que la palestre soit construite dans le Plateau même si elle ne fait plus partie du projet de l’école existe encore puisqu’il s’agit d’un quartier « central » pouvant desservir les secteurs Hull et Aylmer, mais d’autres options pourraient aussi être envisagées.

Retard à Aylmer ?

Mario Crevier a par ailleurs fait savoir qu’en plus du retard pour l’ouverture de l’école secondaire du Plateau, le même scénario pourrait se répéter pour celle prévue dans le secteur Aylmer, près du centre aquatique Paul-Pelletier. Le président de la CSPO a indiqué qu’il y a encore « des chances » que cette nouvelle école — la 040 — soit prête pour la rentrée de 2020, mais que cet échéancier n’est toujours « pas certain ». À l’instar de celle du Plateau, la future école secondaire du secteur Aylmer pourra accueillir 810 élèves.