Pascal Audet.

Un professeur de l'Ud'O récompensé pour sa recherche

Un professeur et géophysicien de l'Université d'Ottawa (Ud'O) fait désormais partie de l'élite des jeunes chercheurs de la planète.
Pascal Audet a remporté l'une de plus anciennes récompenses décernées par la Fondation Alfred P. Sloan en raison de ses travaux portant sur l'impact de l'activité humaine sur les tremblements de terre. Il s'agit seulement de la deuxième fois dans l'histoire de l'Ud'O qu'un tel honneur est réservé à l'un de ses professeurs. 
«C'est un très grand honneur pour moi de recevoir ce prix, et j'ai été extrêmement choyé d'être entouré de mentors, de collègues et d'étudiants exceptionnels qui ont grandement contribué à mon succès», commente le principal intéressé.
M. Audet, 35 ans, a co-publié une étude l'année dernière dans laquelle les auteurs traçaient un lien direct entre l'extraction des eaux souterraines et le soulèvement de la chaîne Côtière et de la Sierra Nevada en Californie. 
«L'étude nous a permis de déterminer que le pompage des eaux souterraines dans cette région allège le poids de  la croûte terrestre et la soulève d'un à trois millimètres par année. Cela peut sembler peu, mais ce réajustement peut provoquer des séismes», explique-t-il. 
Le professeur du Département des sciences de la Terre de l'Ud'O est l'un de neuf chercheurs canadiens et le seul de la région à recevoir une bourse de 50 000$ de la Fondation, un organisme philanthropique américain offrant des bourses pour de «recherches originales».  Les bourses sont décernées une fois l'an à des scientifiques et chercheurs en début de carrière qui se démarquent dans leur domaine.