La direction de l'école polyvalente de l'Érablière offrira le cours de mathématiques enrichies (SN) cette année.
La direction de l'école polyvalente de l'Érablière offrira le cours de mathématiques enrichies (SN) cette année.

Un cours de mathématiques enrichies de retour à son horaire

Daniel LeBlanc
Daniel LeBlanc
Le Droit
L’élève de cinquième secondaire de l’école polyvalente de l’Érablière qui risquait d’être privé de mathématiques enrichies (SN) cette année en raison de la faible demande pour le programme, une décision dénoncée par sa mère lundi dans Le Droit, pourra finalement avoir le cours à son horaire à la rentrée.

Qualifiant la situation de discriminatoire, notamment parce que l’établissement offrait à son fils Guillaume de changer d’école pour suivre ce cours, Lyne Beaumier rappelait entre autres dans nos pages que certains programmes contingentés au niveau collégial exigent les sciences de quatrième secondaire et les mathématiques SN de cinquième secondaire.

À LIRE AUSSI: Pas de mathématiques fortes pour un finissant: sa mère crie à la «discrimination»

Indiquant avoir senti que le ton avait changé, la dame a reçu un message mercredi dans lequel la direction fait volte-face.

«Nous avons travaillé sur une nouvelle solution afin de permettre à votre enfant de bénéficier du cours de mathématiques fortes», lui a-t-on écrit.

La mère de famille s’est dite très satisfaite qu’on ait entendu sa voix.

«On est extrêmement heureux, ç’a valu la peine d’insister», dit-elle.

Précisant que le cours de mathématiques SN est optionnel et non obligatoire, le centre de services scolaire des Draveurs (CSSD) avait spécifié que dans de tels cas, les écoles veillent souvent à trouver des alternatives «pour accommoder le plus possible» les élèves concernés. Différentes options peuvent être la table, par exemple un cours d’été ou à distance.