À l’aube du début des suspensions, 933 avis finaux ont été envoyés pour des enfants des conseils scolaires francophones, tandis que plus de 3000 élèves du OCSB doivent encore mettre à jour leur fiche d’immunisation.

Suspension imminente pour des enfants non vaccinés

La date limite pour s’assurer que vos enfants ont reçu tous leurs vaccins approche à grands pas, à Ottawa.

À compter de mercredi, les élèves du Conseil des écoles publiques de l’Est de l’Ontario (CEPEO) pourraient être suspendus si leur fiche d’immunisation n’est pas à jour.

Le scénario sera le même au Conseil des écoles catholiques du Centre-Est (CECCE) à compter du 4 février et au Ottawa Catholic School Board (OSCB), le 6 février.

À l’aube du début des suspensions, 933 avis finaux ont été envoyés pour des enfants des conseils scolaires francophones, tandis que plus de 3000 élèves du OCSB doivent encore mettre à jour leur fiche d’immunisation.

La gestionnaire du programme d’immunisation chez Santé publique Ottawa (SPO), Lorette Dupuis, soutient toutefois qu’elle s’attend à ce que le deux tiers de ces enfants reçoivent les injections nécessaires avant la date limite.

Mme Dupuis souligne que le nombre d’élèves qui doivent mettre à jour leur fiche a diminué significativement à chacun des avis envoyés aux parents. Dans le cas des conseils scolaires francophones, plus de 4500 avis ont été envoyés en octobre. Ce nombre est tombé à environ 2400 pour le second rappel et il ne reste désormais que 933 enfants qui doivent recevoir des vaccins, selon les données fournies lundi matin par SPO.

Un enfant qui n’a pas reçu tous ses vaccins sera suspendu de son école pendant un maximum de 20 jours, annuellement. Si les injections n’ont pas été administrées pour des raisons médicales, une note du médecin doit être envoyée à SPO.

Les parents qui recevront l’avis pour la mise à jour de la fiche d’immunisation de leur enfant sont invités à contacter Santé publique Ottawa et sa clinique de vaccination au 613-580-6744.