Le Cégep de l’Outaouais voit son permis d'alcool suspendu pour trois jours.

Suspension du permis de bar du Cégep de l’Outaouais

Le Cégep de l’Outaouais vient d’écoper d’une suspension de trois jours de son permis de bar pour avoir toléré la présence de boissons alcooliques n’ayant pas été achetées conformément à la loi.

Une décision rendue le 18 octobre dernier par la Régie des alcools, des courses et des jeux révèle que le Cégep de l’Outaouais a été convoqué à une audition après que les policiers eurent saisi, en mars 2017, 33 bouteilles de 341 millilitres de bière de marque Boréale qui ne portaient pas la marque prouvant qu’elles ont été achetées en respect de la loi. « Ces contenants ont été trouvés dans le local d’entreposage et dans les réfrigérateurs », lit-on dans la décision.

Une représentante du Cégep avait à l’époque indiqué aux policiers que les bouteilles représentaient « le surplus d’un événement couvert par un permis de réunion et qu’elles [avaient] été achetées à l’épicerie ».

La décision  souligne qu’une amende de 500 $ a été payée par le Cégep pour avoir eu « une bouteille de vin non acquise conformément au permis », le même jour de mars 2017, et qu’une suspension de permis de sept jours avait été imposée à l’établissement en 1995 pour une infraction similaire.

Le Cégep a admis les faits relatés dans la décision, qui impose une suspension de trois jours du permis de bar du Cégep, une sanction qui faisait l’objet d’une proposition conjointe. L’établissement a tout de même obtenu l’exclusion de certaines dates de la période de suspension en raison de réservations déjà prévues.