L'école du Plateau est l'une des deux écoles où seront installées des classes modulaires en raison du manque d'espace l'an prochain.

Retard pour l'école 036: 12 classes modulaires ajoutées à des écoles primaires de la CSPO

C’est désormais coulé dans le béton: la future école primaire 036, dans le secteur du Plateau, ne pourra ouvrir à temps pour la rentrée scolaire 2020.

La Commission scolaire des Portages-de-l’Outaouais (CSPO) a confirmé mercredi qu’une demande de financement va être acheminée au ministère de l’Éducation pour l’installation pour l’année scolaire 2020-2021 de six classes modulaires à l’école du Plateau et autant à l’école de l’Amérique-Française, pour pallier au manque d’espace temporaire dû au report de l’ouverture de l’école 036. 

Après moult rebondissements dans le dossier, la construction de l’établissement doit débuter dans les jours à venir à l’angle des boulevards d’Amsterdam et du Plateau, dans le secteur Hull. Or, malgré une volte-face des commissaires à la fin de l’été pour tout mettre en oeuvre afin que les écoliers puissent y faire leur entrée en septembre 2020, le temps a joué contre le projet. 

«On s’attend à ce que ça commence (les travaux) incessamment, mais avec la météo actuellement, on n’y arrivera pas, même avec une construction en l’espace de dix mois. L’école ne sera pas prête, à moins d’un miracle. J’avais encore espoir il y a quelque temps, mais là j’ai de moins en moins confiance. La température ne nous aide pas non plus», soutient le président de la CSPO, Mario Crevier. 

Ce dernier affirme que même si l’école est prête durant l’année scolaire, les élèves n’y emménageront pas avant la fin de l’été 2021. 

Le contrat de construction de l’école d’une capacité de 750 enfants a été octroyé en octobre à l’entreprise Industries CAMA pour la somme de 17,3 millions $. La facture a bondi de 30%, ce qui a retardé le projet. 

Les quatre écoles primaires qui existent déjà dans le Plateau doivent déjà gérer d’importants surplus. Un surplus de quelque 300 élèves est projeté dans le quartier l’an prochain. De plus, en fonction de projections présentées le printemps dernier, les écoles du Marais et de l’Amérique-Française continueront de déborder même après l’ouverture de l’école 036. 

+

Trois directions adjointes à la CSPO

Un mois après la nomination de la directrice générale Nadine Peterson à la suite du départ de son prédécesseur, Jean-Claude Bouchard, le conseil des commissaires a donné son aval mercredi à la nomination de trois directions adjointes à la Commission scolaire des Portages-de-l’Outaouais (CSPO).

Il s’agit de Nathalie Bédard, qui était directrice du centre de formation professionnelle Compétences Outaouais à la Commission scolaire des Draveurs (CSD) ; de Stéphane Lacasse, qui était directeur général adjoint par intérim et directeur du Service des ressources éducatives ; ainsi que de Rémi Lupien, qui aura a la responsabilité du Service des ressources financières.