La ministre Stéphanie Vallée

Rencontre au sommet pour l'école de Val-des-Monts

Une rencontre d'urgence a été demandée par la députée de Gatineau et ministre responsable de l'Outaouais, Stéphanie Vallée, dans le but de faire le point sur le dossier de la nouvelle école primaire de Val-des-Monts, pour laquelle aucun terrain n'a encore été retenu.
En entrevue avec LeDroit, la ministre Vallée a indiqué avoir convoqué différents intervenants pour une rencontre à son bureau du secteur Hull lundi avant-midi.
Le maire et le directeur général de Val-des-Monts, le président et le directeur général de la Commission scolaire des Draveurs (CSD), de même que le propriétaire d'un terrain pouvant potentiellement accueillir l'école ont été invités à y assister. 
Un représentant du cabinet du ministre de l'Éducation et un fonctionnaire responsable des infrastructures au ministère participeront également aux discussions par voie téléphonique.
Mme Vallée souhaite entre autres aborder la question d'un terrain situé au 2205, montée Paiement, qui aurait été exclu des analyses initiales «sous prétexte que le propriétaire ne voulait pas le vendre». La ministre a toutefois reçu une lettre de la part du propriétaire qui affirme le contraire.
Ce propriétaire, Jean-Yves Labrosse, possède aussi le terrain du 1654, route du Carrefour, qui fait l'objet d'une demande de financement supplémentaire de 3 millions $ de la part de la CSD pour l'aménager afin d'y faire construire l'école.
La question de l'accès au terrain de la montée Paiement devra cependant être débattue. Selon Mme Vallée, le propriétaire affirme que l'accès serait facile et sécuritaire. Le maire de Val-des-Monts, Jacques Laurin, affirme toutefois que l'aménagement d'un accès coûterait «plus cher» que ce qui est réclamé pour la route du Carrefour. Selon M. Laurin, d'autres dépenses seraient aussi nécessaires pour que les services d'électricité puissent s'y rendre.
Stéphanie Vallée note également que pour le terrain de la route du Carrefour, Québec n'a pas reçu d'analyses environnementales de la part de la CSD.
Le maire de Val-des-Monts se demande par ailleurs pourquoi Mme Vallée questionnait, la semaine dernière, le fait qu'un seul terrain ait été retenu - celui de la route du Carrefour - sur un territoire municipal de quelque 500 kilomètres carrés. M. Laurin précise que le ministère des Affaires municipales a expressément demandé que l'école soit à l'intérieur du périmètre urbain, qui ne s'étend que sur 3,9 kilomètres carrés.
Mme Vallée reconnaît l'exigence ministérielle d'installer l'école dans le périmètre urbain, mais maintient qu'il peut y avoir des terrains non retenus, à l'intérieur du périmètre urbain, qui pourraient être considérés. Le financement de 10 millions $ pour une nouvelle école primaire a été annoncé en 2013.
À l'heure actuelle, une centaine d'élèves du primaire de Val-des-Monts sont transportés chaque jour vers la polyvalente Le Carrefour de Gatineau, faute de place dans les établissements de leur municipalité.