Gravement endommagée par un incendie lors du passage de la tornade en septembre dernier, l’école secondaire Mont-Bleu sera rénovée « au goût du jour », un projet de 35 millions $ dont la facture sera entièrement assumée par le gouvernement du Québec.

Québec alloue 35 millions $ pour rénover l'école secondaire Mont-Bleu

Gravement endommagée par un incendie lors du passage de la tornade en septembre dernier, l’école secondaire Mont-Bleu sera rénovée « au goût du jour », un projet de 35 millions $ dont la facture sera entièrement assumée par le gouvernement du Québec.

Le ministre responsable de l’Outaouais, Mathieu Lacombe, en a fait l’annonce vendredi, sur le terrain derrière l’établissement sinistré du boulevard de la Cité-des-Jeunes.

« Je suis très confiant que cette décision-là est la meilleure, parce que c’est ce que voulait la communauté, c’est ce que voulait la commission scolaire, et c’est le scénario qui a été jugé le plus recevable par le gouvernement », a mentionné M. Lacombe.

« Si tout se déroule selon les plans », la Commission scolaire des Portages-de-l’Outaouais (CSPO) prévoit que les élèves pourront réintégrer l’école en 2021, a indiqué le ministre.

« La somme de 35 millions $ va couvrir l’ensemble des travaux et même plus, donc pas seulement les dommages en tant que tels qui ont été causés par la tornade, mais ça va aussi, par exemple, servir à couvrir des mises à niveau de certains éléments à l’intérieur du bâtiment », a expliqué M. Lacombe, en précisant que les travaux feront en sorte que l’école n’aura « pas besoin de travaux pour plusieurs années ensuite ».

« On peut tous regarder vers l’avant », s’est réjoui le président de la CSPO, Mario Crevier. Selon ce dernier, la rénovation était « la meilleure décision à prendre », puisqu’elle permet une réouverture plus rapide.

Une démolition suivie d’une nouvelle construction sur le même site aurait coûté 118 millions $, et les travaux auraient duré « au moins trois ans », a fait savoir M.Crevier.

Toute la brochette politique de la région était présente afin d’annoncer un projet de rénovation de 35 millions $ pour l’école secondaire Mont-Bleu, grandement endommagée par un incendie lors de la tornade de septembre dernier.

« Très réaliste »

Les élèves qui ont fait leurs premiers pas à l’école secondaire en septembre dernier à Mont-Bleu seront donc rendus en 4e secondaire lorsqu’ils pourront y retourner, si l’échéancier prévu est respecté.

Selon Mario Crevier, une réouverture en 2021 est « très réaliste ». « L’appel d’offres est déjà lancé pour la décontamination, on devrait commencer en septembre cette année », a-t-il mentionné.

La CSPO promet de tenir la population, les élèves et le personnel informés tout au long des travaux à venir.

Le directeur de Mont-Bleu, Pierre Ménard, a pour sa part souligné avoir été ému, vendredi, en se retrouvant à quelques mètres de l’immeuble dans lequel il se trouvait lors du passage de la tornade. « Ça me faisait chaud au cœur de savoir que nous étions pour revenir sur le site », a-t-il dit.

En attendant le retour à Mont-Bleu, les quelque 1500 élèves et le personnel continueront d’être accueillis au Centre Asticou grâce à un accord avec le gouvernement fédéral, qui est propriétaire des lieux.