L’école primaire Pierre-Elliott-Trudeau à Gatineau va bénéficier d’un projet agrandissement et de modernisation très attendu à la suite du concours d’architecture Imaginons l’école de demain ensemble du programme Lab-École.
L’école primaire Pierre-Elliott-Trudeau à Gatineau va bénéficier d’un projet agrandissement et de modernisation très attendu à la suite du concours d’architecture Imaginons l’école de demain ensemble du programme Lab-École.

Programme Lab-École : agrandissement et modernisation à l’école Pierre-Elliott-Trudeau de Gatineau

Charles-Antoine Gagnon
Charles-Antoine Gagnon
Le Droit
L’école primaire Pierre-Elliott-Trudeau à Gatineau va bénéficier d’un projet agrandissement et de modernisation très attendu à la suite du concours d’architecture Imaginons l’école de demain ensemble du programme Lab-École.

La nouvelle version de l’école anglophone affiliée à la Commission scolaire Western Québec verra l’ajout de huit nouvelles salles de classe et d’un gymnase, en plus d’offrir davantage d’espaces de rassemblement destinés à la collaboration et à la prise de repas.

C’est la firme montréalaise DMA Architectes qui a été retenue pour le projet baptisé Au coeur de la cour, qui comprendra aussi un grand gradin intérieur qui s’ouvrira sur un amphithéâtre extérieur.

Une grande place sera accordée à la fenestration. Aussi, les casiers seront retirés des corridors, ce qui permettra de libérer une superficie très intéressante et de créer des corridors plus stimulants, plus actifs avec, entre autres, des espaces de lecture a expliqué l’architecte Philippe Ashby.

«Donc, par temps de classe, il peut y avoir des activités qui se passent dans le corridor. Ça devient donc une extension de l’école», a-t-il mentionné.

L’école Pierre-Elliott-Trudeau est située à l’ouest du ruisseau de la Brasserie, à l’ombre des édifices du centre-ville de Gatineau. Comme bien des écoles, elle est devenue surpeuplée au cours des dernières années.

«Il y a un manque au niveau du jeu, un manque dans le fait d’être à l’extérieur, des éléments de base dont les enfants ont besoin pour se développer sainement», a indiqué le directeur de l’école, David McFall, dans une vidéo, tout en spécifiant qu’il était donc impératif de voir les choses différemment.

Les travaux devraient commencer au printemps ou à l’été 2021 et doivent être terminés pour la rentrée de septembre 2023. Le projet est évalué à 14,9 millions $ et est financé par le ministère de l’Éducation du Québec.

Le Lab-École est un organisme à but non lucratif qui a pour mission de rassembler une expertise multidisciplinaire pour concevoir les écoles de demain, des écoles qui répondent aux besoins et aux réalités des élèves et de ceux qui les accompagnent.