341 étudiants de La Cité ont abandonné leur session et ont profité du droit au remboursement complet des frais de scolarité pour leur session d'automne.

Près de 350 étudiants de La Cité abandonnent leur session

Un total de 341 étudiants de La Cité se sont prévalus du droit au remboursement complet des frais de scolarité pour leur session automnale. Ceux-ci ont déserté les salles de classe de l’établissement collégial à la suite de la grève des professeurs.

Les cours ont repris le 21 novembre dernier à l’institution d’Ottawa et dans les 23 autres collèges publics ontariens après l’adoption par le gouvernement d’une loi spéciale forçant le retour au travail du personnel scolaire, qui a débrayé durant cinq semaines. 

La ministre de l’Enseignement supérieur et de la Formation professionnelle, Deb Matthews, avait annoncé au terme du conflit que chaque collège devait compenser les étudiants avec une indemnité maximale de 500 $ s’ils choisissaient de poursuivre leurs études. De plus, ceux qui optaient pour un abandon de leur semestre disposaient d’un délai de deux semaines pour obtenir un remboursement complet de leurs droits de scolarité. 

Le collège soutient qu’il est prématuré de chiffrer avec exactitude les pertes financières que la situation engendrera. « Ce sera assurément des centaines de milliers de dollars. Nous devrions avoir des chiffres à la fin de l’année fiscale », indique la gestionnaire des communications, Pascale Montminy.  

Rappelons que le calendrier du semestre d’automne a été modifié et que les étudiants poursuivront leurs cours jusqu’au 22 décembre, une semaine plus tard qu’initialement prévu. La session se poursuivra par la suite au retour des Fêtes pour se terminer le 26 janvier. Mis à part l’annulation de la semaine d’études en février, le calendrier du semestre d’hiver demeure inchangé.

Du côté du Collège Algonquin, la porte-parole Ruth Dunley affirme que le Bureau du registraire n’a toujours pas finalisé la compilation des données.