De nombreuses familles profitent chaque année du programme Retour en classe avant la rentrée. Plusieurs d’entre elles se sont rendues jeudi au magasin-partage au Centre communautaire Entre-Nous dans le secteur Aylmer, à Gatineau.

Pour une rentrée dans la dignité

Encore cette année, de nombreuses familles à faible revenu profitent du programme Retour en classe piloté par Centraide Outaouais pour l’achat de fournitures scolaires.

Depuis sa fondation en 1995, près de 50 000 enfants de la région ont pu profiter de l’initiative.

Le programme, qui permet l’achat à prix modiques de divers produits neufs comme des cartables, des effaces, des règles et des crayons, facilite l’intégration dans la dignité à l’école pour des enfants de famille moins bien nantis, précise-t-on du côté de Centraide Outaouais.

Cette année, on estime que quelque 2000 familles auront acheté des fournitures scolaires au goût du jour, à 75 % de réduction du prix courant.

« C’est excessivement important, et ça contribue à la persévérance scolaire d’arriver et d’avoir tout ce qui est demandé. Il n’y a rien de pire dans une classe que de voir un enfant qui n’a pas le Duo-Tang rouge, quand le professeur demande à tout le monde de le sortir, parce que sa mère n’a pas été capable de l’acheter. Le programme permet donc d’être comme tout le monde et d’éviter l’exclusion », a expliqué Nathalie Lepage, directrice générale de Centraide Outaouais.

« C’est aussi une question de fierté pour les enfants d’arriver à l’école, comme tous les autres, avec leur sac d’école avec tout leur matériel, a ajouté Mme Lepage. C’est important pour les tout-petits de partir du bon pied. Ça va nous suivre toute notre vie scolaire d’être content d’arriver à l’école, parce que quand on sait qu’on est différent, ça nous tente pas toujours d’y aller par crainte d’être montrés du doigt ou laissés seuls. Le programme contribue à éviter ce genre de comportement et c’est excessivement important pour les enfants ».

Seize magasins-partage ont été organisés au cours des dernières semaines. Le dernier magasin a lieu vendredi à l’organisme Adojeune, sur le boulevard Maloney Est. Il faut préciser que seules les familles qui se sont inscrites au programme peuvent profiter de ce dernier.

Centraide Outaouais a investi 90 000 $ cette année dans les 16 magasins.