La ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport, Marie Malavoy.

Onze millions pour rénover les écoles

Des fonds pour remplacer portes, fenêtres, toitures et plomberie. D'autres pour enlever la moisissure des écoles, ou encore rénover des terrains de tennis. La ministre québécoise de l'Éducation, du Loisir et du Sport, Marie Malavoy, a annoncé des dizaines de projets de réfection d'installations scolaires et récréatives, jeudi à Gatineau.
En tout, pas moins de 41 établissements scolaires de l'Outaouais bénéficieront de projets d'amélioration et de réfection, pour prévenir d'éventuels problèmes de qualité de l'air et de l'eau dans les écoles, a indiqué la ministre péquiste. La somme de 11 millions sera répartie entre les commissions scolaires des Draveurs, des Hauts-Bois-de-l'Outaouais, des Portages-de-l'Outaouais et Western Québec.
« Certaines de nos écoles sont vieillissantes, pour ne pas dire vétustes. Ces fonds sont minimes par rapport à nos besoins, mais ils permettent de procéder aux travaux les plus importants » a indiqué hier Harold Sylvain, directeur général de la commission des Hauts-Bois. Le réseau scolaire a reçu 1,4 million $.
Les autres commissions scolaires héritent de fonds allant de 2,9 à 3,6 millions $.
575 000 $ pour les loisirs
En outre, Mme Malavoy a annoncé une enveloppe totalisant 575 000 $ pour divers projets de loisir et de sport à Gatineau, Montpellier et Fort-Coulonge.
Le Patro de Fort-Coulonge/Mansfield reçoit 35 000 $ pour rénover son parc nature. La Municipalité de Montpellier touchera 40 000 $ pour la réfection de son par intergénérationnel. Enfin, la Ville de Gatineau voit deux de ses projets approuvés par Québec : la phase 1 d'un projet de parc municipal. La ville est actuellement à préparer le programme d'aménagement afin d'identifier le type d'équipement qui répondra aux besoins de la population.
 Enfin, 100 000 $ sont prévus pour rénover les terrains de tennis du parc Jack-Eyamie.