Ann Mahonney, surintendante de l’éducation, Céline Labrèche, directrice de la nouvelle école, Lucille Collard, présidente du CEPEO, Édith Dumont, directrice de l’éducation et secrétaire trésorière, Marielle Godbout, conseillère scolaire et Benoit Duquette, gestionnaire en urbanisme et aux locations du CEPEO

Nouvelle école dans le secteur Nepean pour le CEPEO

Une nouvelle école élémentaire publique accueillera des élèves francophones dans le secteur Nepean dès l’automne prochain.

Le Conseil des écoles publiques de l’Est de l’Ontario (CEPEO) a annoncé mercredi que près de 290 élèves de la maternelle à la 6e année fréquenteront cet établissement, qui sera situé dans l’ancienne école publique anglophone Leslie Park, sur la rue Harrison dans l’ouest d’Ottawa. Le CEPEO loue présentement le bâtiment, dans l’objectif de s’en porter acquéreur.

La présidente du CEPEO, Lucille Collard, a souligné que l’ouverture de cette école élémentaire viendra répondre à « un besoin réel » dans ce secteur de la capitale.

Mme Collard a souligné que les deux écoles élémentaires du CEPEO situées à proximité, Maurice-Lapointe et Charlotte-Lemieux, « sont pleines ». « Il y a plusieurs classes portatives, alors le besoin dans l’ouest d’Ottawa existe depuis un certain temps », a-t-elle précisé.

La surintendante de l’éducation au CEPEO, Ann Mahoney, a fait savoir que les élèves de la nouvelle école évolueront dans un cadre pédagogique particulier.

« Le programme va être inspiré de la philosophie de Reggio Emilia, qui est une petite ville d’Italie, a-t-elle indiqué. Pourquoi on dit ‘inspiré’ ? C’est que la pédagogie, elle prend place là où elle est. Grosso modo, l’enfant est un apprenant compétent, donc c’est au niveau des thèmes qu’on va suggérer à l’enfant que l’enfant va explorer et va pouvoir créer. »

L’école proposera donc « un curriculum émergent », a ajouté Mme Mahoney, ce qui signifie que le curriculum provincial sera suivi « en fonction des intérêts des élèves ». 

Un accent sera aussi mis sur l’environnement, l’école ayant une vaste cour bordée de zones boisées. 

La création du secteur de fréquentation de ce nouvel établissement touchera les territoires des écoles Maurice-Lapointe et Charlotte-Lemieux. Des consultations à ce sujet seront organisées à partir du 27 mars. 

Les inscriptions pour la prochaine rentrée seront acceptées dès que le secteur de fréquentation aura été approuvé.

En parallèle, le CEPEO continue de travailler sur d’autres projets. « On a encore beaucoup de régions et d’écoles qui débordent, affirme Mme Collard. On a beaucoup de projets d’immobilisations, mais naturellement, on est un petit peu à la merci du financement qui sera octroyé par le gouvernement. »

La présidente du CEPEO a confié que « tout le monde est anxieux » en raison de l’attitude du gouvernement progressiste-conservateur de Doug Ford envers les services aux Franco-Ontariens, mais que la priorité de son organisation « va demeurer d’assurer la livraison des programmes dans les écoles ».