Le député péquiste Stéphane Bergeron a annoncé qu'il se retirait de ses fonctions de porte-parole à la sécurité publique après la révélation que des journalistes ont été surveillés par la Sûreté du Québec alors qu'il était ministre.

Nouvelle école à Val-des-Monts: Stéphane Bergeron met de la pression

Le porte-parole de l'opposition officielle pour l'Outaouais, Stéphane Bergeron, presse le gouvernement de «trancher» dans le dossier de la nouvelle école attendue par la population de Val-des-Monts.
M. Bergeron a interpellé le ministre de l'Éducation, Sébastien Proulx, en marge de l'étude des crédits budgétaires de son ministère, en rappelant que le financement pour le nouvel établissement primaire a été annoncé en 2013.
Deux terrains ont été identifiés par la municipalité pour accueillir la future école de la Commission scolaire des Draveurs, mais l'un se situe en zone agricole, tandis que l'autre nécessiterait un aménagement dont les coûts sont évalués à trois millions de dollars.
«Les familles de Val-des-Monts attendent depuis trop longtemps que le ministère prenne enfin une décision: soit il allonge les sommes nécessaires pour la construction de l'école sur le terrain pentu ou le gouvernement se résout à décréter le dézonage du terrain situé en secteur agricole, a déclaré M. Bergeron. Peu importe la solution retenue, il faut que le gouvernement tranche enfin, de telle sorte que les enfants de Val-des-Monts puissent aller à l'école dans leur milieu, plutôt que de se taper souvent plusieurs heures d'autobus chaque jour pour se rendre à Gatineau et en revenir.»