Les écoles ontariennes reçoivent chaque année leur lot de nouveaux arrivants.

Nouveaux arrivants: prévenir plutôt que subir

Plus de 3,6 millions d’Ontariens sont nés à l’extérieur du Canada. C’est dire que les écoles ontariennes, francophones comme anglophones, reçoivent chaque année leur lot de nouveaux arrivants qui vivent, chacun de leur côté, leur dose de stress, d’excitation et d’angoisse.

Des gens de partout dans le monde débarquent dans un milieu académique clos et organisé, où tout fonctionne au quart de tour, selon une logique toute culturelle: les autobus scolaires, le rituel des cours et des pauses, les relations d’autorité avec les enseignants, les rapports avec les autres... Une jungle sociale souvent indéchiffrable pour de nouveaux arrivants fonctionnant avec des codes culturels entièrement différents.

Eillen Sellam, la directrice du Centre ontarien de prévention des agressions (COPA), nous rapporte cet exemple d’un jeune immigrant qui, ne sachant utiliser un cadenas pour son casier, transportait tout son matériel sur lui, toute la journée à l’école, n’osant poser de questions à quiconque. 

Et que dire des différentes interprétations culturelles autour du fait de regarder quelqu’un dans les yeux, par exemple; un geste banal qui donne lieu à mille interprétations, selon les cultures. 

Décoder la réalité scolaire ontarienne

Eillen Sellam et son équipe du COPA connaissent cette dure réalité et ont déjà offert des programmes éducatifs à cet effet à plus de 150 000 élèves et adultes, à ce jour.

Leur boîte à outils inclut des guides imprimés, des vidéos, des capsules d’information et des formations en ligne destinés aux écoles, aux conseils scolaires et aux organismes et services d’accueil aux immigrants. 

Leur but: mieux outiller les nouveaux arrivants, jeunes et adultes, écoliers et parents, et leur permettre de décoder la réalité ontarienne plutôt que la subir.

Malgré son nom, le COPA ne fait pas qu’agir dans des dossiers d’intimidation physique, de chantage affectif et de manipulation psychologique, il vient de procéder à la refonte complète de deux guides d’information destinés aux familles immigrantes pour les aider à mieux comprendre le système et la vie scolaire en Ontario. 

Les deux guides en question sont destinés aux élèves, parents, administrateurs et enseignants de l’élémentaire et du secondaire (un guide par niveau scolaire), dans chacune des deux langues officielles. 

Environ 1500 guides seront imprimés par le COPA et seront disponibles en mars. Leur mise en ligne a déjà eu lieu ce mois-ci.