Murielle Laberge

Murielle Laberge prochaine rectrice de l’UQO

La nomination de Murielle Laberge à titre de rectrice de l’Université du Québec en Outaouais (UQO) a été confirmée mercredi. Mme Maberge deviendra la toute première femme à occuper ce poste depuis la fondation de l’institution d’enseignement supérieur en 1981.

Le conseil des ministres du gouvernement Legault a ainsi souscrit mercredi à la recommandation de l’Assemblée des gouverneurs du réseau des universités du Québec pour la nomination de Mme Laberge, recommandation qui avait été annoncée en primeur dans les pages du Droit le mois dernier.

Professeure au département de relations industrielles, Murielle Laberge entrera en fonction le 30 mars pour un mandat de cinq ans. Elle remplacera Denis Harrisson qui a choisi de ne pas solliciter un deuxième mandat.

La nouvelle rectrice de l’UQO a indiqué que son premier défi sera de poursuivre les récentes mesures d’urgence mises de l’avant par l’Université en lien avec la COVID-19.

« La santé et le bien-être des étudiantes, des étudiants, du personnel et de leurs proches demeurent la priorité. Respect, solidarité, collaboration, bienveillance, flexibilité et créativité sont les valeurs sur lesquelles on devra tabler pour relancer nos activités et je demeure optimiste », a indiqué Mme Laberge.

Titulaire d’une maîtrise en relations industrielles et ressources humaines de l’UQO et d’un doctorat en relations industrielles de l’Université de Montréal, Murielle Laberge s’est jointe à l’UQO en 1998.

Comme professeure, elle a travaillé avec le Centre d’études et de recherches en psychologie industrielle et comportement organisationnel (CERPICO) et l’Équipe de recherche multidisciplinaire sur les organisations en santé (ERMOS) de l’UQO.

Elle a signé et cosigné de nombreux articles scientifiques, ainsi que prononcé plusieurs conférences lors de forums scientifiques nationaux et internationaux.

De 2007 à 2015, Murielle Laberge a occupé les fonctions de doyenne de la gestion académique. En 2019, la Médaille de l’Assemblée nationale du Québec lui a été décernée pour services rendus à la communauté.