La ministre Merrilee Fullerton

Manifestation devant les bureaux de la ministre Fullerton à Ottawa

Des étudiants et des professeurs des collèges des universités de l’Ontario ont manifesté devant les bureaux de la ministre de la Formation, des Collèges et des Universités, Merrilee Fullerton, vendredi matin à Ottawa.

Les manifestants sont entrés pacifiquement dans le bureau de circonscription de la députée provinciale de Kanata-Carleton sur la promenade Michael Cowpland. Ils avaient l’intention d’y rester jusqu’à ce que Mme Fullerton accepte une rencontre et signe un engagement pour s’opposer à la Loi 47. Toutefois, cette dernière n’était pas présente. Le personnel de son bureau a indiqué aux manifestants que la députée était absente. Les étudiants et les professeurs ont donc quitté les lieux.

«Le projet de Loi 47 aura un impact négatif sur le secteur de l’éducation postsecondaire en Ontario. Plus de la moitié des professeurs sont aujourd’hui employés à contrats précaires sans sécurité d’emploi et souvent moins payés que leurs collègues à temps plein pour le même travail» déplorent les membres de l’Association des professeurs de l’Université d’Ottawa par voie de communiqué.

Le projet de loi prévoit, entre autres, l’abolition de l’obligation pour un employeur d’offrir le même salaire à ses employés, peu importe leur statut d’emploi.

La délégation était composée de membres des universités d’Ottawa et Carleton et des collèges Algonquin et La Cité ainsi que de l’Union des associations de professeurs des universités de l’Ontario.