Emily O'Rourke photographiée avec son diplôme soulignant la fin de son parcours à l'école secondaire Grande-Rivière.
Emily O'Rourke photographiée avec son diplôme soulignant la fin de son parcours à l'école secondaire Grande-Rivière.

L'heure des vacances a sonné après une année historique [PHOTOS]

L'heure des vacances estivales a sonné et une page s'est tournée mardi pour des milliers d'élèves et de membres du personnel du primaire et du secondaire de l'Outaouais, après une année scolaire haute en rebondissements qui passera sans l'ombre d'un doute à l'histoire.

Tout le monde ou presque connaît l'histoire des trois derniers mois. 

Tout a commencé le 12 mars lorsque les établissements ont annoncé leur fermeture pour 24 heures. Puis, le lendemain, le premier ministre François Legault a décrété une fermeture de toutes les écoles jusqu'à la fin mars. Par la suite, l'explosion du nombre de cas de COVID-19 et le confinement a forcé Québec à prolonger le tout jusqu'au 11 mai. À cette date, les écoles primaires ont eu le feu vert pour rouvrir leurs portes, sauf celles situées dans la grande région de Montréal. Partout en province, les écoles secondaires sont cependant demeurées fermées. 

Pour limiter la contagion, les six semaines restantes au calendrier scolaire se sont déroulées avec des mesures sanitaires très strictes et une distanciation sociale de deux mètres à respecter pour les élèves qui sont retournés en classe. Le retour étant facultatif et à la discrétion des parents, environ 40% des écoliers ont complété leur année en présentiel. 

Mardi, des dizaines de finissants de l'école secondaire Grande-Rivière, dans le secteur Aylmer, ont mis les pieds dans leur établissement une dernière fois, défilant un à un sur un tapis rouge pour récupérer leur diplôme, prendre une photo, apposer leur signature sur une murale, recevoir l'album des finissants 2019-2020 et saluer le personnel de l'école.

Le photographe du Droit, Simon Séguin-Bertrand, a suivi quatre élèves le long de leur parcours d'adieu à l'école. Voyez la quinzaine de photos ci-contre:

La veille, accompagnés de membres de leur famille, les 115 finissantes du Collège Saint-Joseph de Hull ont elles aussi pu célébrer la fin de cette année exceptionnelle dans tous les sens du terme en défilant dans un parcours pré-établi dans l'école, avant d'enfiler un mortier et de recevoir un diplôme des mains du directeur des services aux élèves, Pierre Renaud, après avoir marché sur l'incontournable tapis rouge.

«C'était important pour nous d'organiser une cérémonie. Il n'y a que des filles ici et on sait que c'est quelque chose qui leur tenait à coeur. Disons que la pandémie a fait travailler notre créativité. Il y en a qui pleuraient», s'exclame ce dernier.

Le directeur des services aux élèves du Collège Saint-Joseph de Hull, Pierre Renaud, remettant un diplôme à une finissante de la cohorte 2019-2020.
Le gymnase du Collège Saint-Joseph, où les élèves terminaient leur parcours.

De leur côté, les élèves de la rive ontarienne ont conclu leur année scolaire à distance vendredi dernier. Les écoles avaient été fermées le 12 mars et n'ont jamais été rouvertes, le gouvernement Ford ayant décidé qu'il n'y aura pas de retour en présentiel avant au plus tôt à la fin août. Trois plans sont étudiés pour la prochaine rentrée (enseignement en classe à temps plein avec mesures sanitaires renforcées, apprentissage à distance ou scénario hybride) et la décision finale sera prise selon l'évolution de la pandémie.

En Outaouais, à Ottawa et dans l'Est ontarien, la prochaine rentrée scolaire aura lieu le 31 août ou le 1er septembre, selon les endroits.

Une finissante du Collège Saint-Joseph de Hull.