Le conseiller Gilles Chagnon, la conseillère Maude Marquis-Bissonnette, la DG de la CSPO, Nadine Petterson, la députée de Hull, Maryse Gaudreault et le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, ont participé à la première pelletée de terre de la nouvelle école 041 dans le quartier du Plateau, à Gatineau.
Le conseiller Gilles Chagnon, la conseillère Maude Marquis-Bissonnette, la DG de la CSPO, Nadine Petterson, la députée de Hull, Maryse Gaudreault et le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, ont participé à la première pelletée de terre de la nouvelle école 041 dans le quartier du Plateau, à Gatineau.

Les travaux de l’école secondaire 041 lancés

Daniel LeBlanc
Daniel LeBlanc
Le Droit
Trois ans et demi se sont écoulés entre l’octroi par l’ancien gouvernement libéral du financement pour la construction de l’école secondaire 041 dans le quartier du Plateau, à Gatineau, et la première pelletée de terre, qui a eu lieu lundi.

Un moment clé que plusieurs attendaient avec beaucoup d’impatience afin de désengorger les autres écoles secondaires de la Commission scolaire des Portages-de-l’Outaouais (CSPO), qui est confrontée depuis quelques années déjà à une forte croissance démographique dans l’ouest de son territoire.

Pour l’instant, tout indique que l’établissement d’une capacité de 810 places, sis à l’angle des boulevards du Plateau et de l’Amérique-Française, ouvrira à temps pour la rentrée 2021.

« Nous sommes toujours confiants, on travaille de près avec les entrepreneurs. Vous savez qu’on a eu quelques petits retards au niveau de l’accord de financement avec le ministère (de l’Éducation) compte tenu des dépassements de coûts, mais tout est à jour, on maintient les échéanciers. Le contrat qu’on a donné à l’entrepreneur (Pomerleau), c’est avec une livraison en septembre 2021 », affirme la directrice générale de la CSPO, Nadine Peterson.

Érigé au coût de 37 millions $, l’immeuble de trois étages comprendra entre autres 43 classes, une bibliothèque et un gymnase double.

L’installation de classes modulaires additionnelles sur le territoire serait le plan B privilégié advenant des retards dans la construction de l’école 041, admet Mme Peterson, qui persiste à dire que les travaux devraient être complétés d’ici 18 mois.

Maquette de l'école secondaire 041, dans le quartier du Plateau, à Gatineau

La députée de Hull, Maryse Gaudreault, a indiqué que le mot « enfin » était le premier qui lui venait à l’esprit.

« Moi, ça fait longtemps que je souhaite qu’il y ait des ententes entre les municipalités et le gouvernement pour identifier des terrains, pour faciliter l’arrivée de ces infrastructures qui sont tellement attendues par nos familles, nos élèves, etc. […] Trois ans et demi, pour moi, c’est inadmissible quand l’argent est là. […] Le problème demeure entier, il faut trouver des façons de ne plus tirer la couverture (chacun de son côté) pour savoir qui a la responsabilité », a-t-elle lancé.

L’élue a tenu à préciser que Québec a déboursé 1,6 million $ pour l’acquisition du terrain de 22 000 mètres carrés.

Se réjouissant de voir que le Plateau se transforme graduellement en « milieu de vie complet », le maire Maxime Pedneaud-Jobin n’a pu s’empêcher lui aussi de faire allusion à l’actualité récente et au projet de loi 40, qui obligera les villes à céder gratuitement des terrains pour construire de nouvelles écoles.

« Une des choses que je n’ai parfois pas aimées, c’est qu’on tente de simplifier une situation qui est complexe. […] On est un paquet de bon monde avec un paquet de bonne volonté qui veut que ça marche, qui croit au bien-être des enfants, et malgré ça c’est compliqué. On ne peut pas juste dire qu’il y a un groupe qui n’est pas bon », a-t-il dit.

Avec la croissance démographique attendue, Mme Peterson n’a pas nié que la nouvelle école 041 risque d’être à capacité maximale assez rapidement, mais elle rappelle que selon les prévisions, une demande pourrait être faite à Québec « à moyen terme » pour l’ajout d’une autre école secondaire dans le Plateau ou Aylmer.

Rappelons que l’école secondaire 040, en construction à proximité du Centre aquatique Paul-Pelletier dans le secteur Aylmer, doit elle aussi ouvrir ses portes en 2021.